______________________________________________

“Ufologues, vous n’avez même plus besoin de vous taire. La croyance dans les extraterrestres était concomitante de la prospérité économique de l’après-guerre : on pouvait toujours rêver un monde meilleur que celui que proposaient les publicitaires du capitalisme ; mais comme plus personne ne croit aujourd’hui que le monde croissanciel reviendra (c’est un point positif de l’épidémie), on ne peut tout de même plus se permettre le luxe de songer aux aliens. Nous sommes seuls avec nous-mêmes, sur Terre tout le monde nous entend crier. Continuer à croire aux extraterrestres, c’est ne plus croire en nous, puisque nous risquons de subir leur sort.”

Thomas Clerc pour Libération

______________________________________________

A mon avis, Thomas Clerc avait un super plan pour le we, qui a du tomber à l’eau. Allez savoir, à cause d’un ufologue ? En tout cas, nous avons ici un article assez étrange, à contre-courant de la tendance actuelle, puisque, on le rappelle, le 15 Août 2020 le DoD annonçait officiellement la création de l’UAPTF, pour étudier… les ovnis.

Que les astrophysiciens mettent les bouchées double pour trouver bio et technosignatures. Que si vous interrogez un scientifique en privé, il vous dira que statistiquement, et vu le nombre d’exoplanètes déjà trouvées, la statistique est tétue, mais que nous soyons seuls dans l’Univers serait un beau gâchis d’espace.

Bref, une tribune non étayée, non fondée, très dogmatique et loin de la réalité du terrain.

Monsieur Clerc, à tout balayer ainsi d’un revers de main, vous permettez l’UFO fringe de garder sa place sur le terrain, au détriment d’une réflexion posée, ouverte et non prosélyte sur le sujet…

Lien vers l’article :

https://www.liberation.fr/debats/2020/10/09/la-fin-des-extraterrestres_1801951