___________________________________________________

“Il a été immédiatement enquêté par l’armée américaine, l’US Air Force et le FBI, et a reçu une couverture considérable dans les médias. C’était l’un des cas qui a aidé à persuader l’astronome J. Allen Hynek, l’un des principaux enquêteurs de l’armée de l’air, que certains rapports d’OVNIS représentaient un mystère intrigant. Après une enquête approfondie, le Projet Blue Book de l’Air Force n’a pas été en mesure de fournir une explication conventionnelle et a classé le cas comme un «inconnu».”

The Black Vault

___________________________________________________

The Black Vault exhume les mémos du FBI sur le dossier de l’atterrissage de Socorro, en 1964. Toujours instructif ! Hynek qui a enquêté sur place et a rencontré l’officier Lonnie Zamora dira (source “The Close Encounters Man” de Mark O’Donnell)

“Malgré mon fort désir de trouver une explication naturelle à l’observation, je n’ai pu en trouver aucune. Le cas est donc répertorié dans les fichiers du Blue Book comme «Non identifié». Je pense que ce cas est peut-être la «pierre de Rosette». Il n’y a jamais eu de cas solide avec un témoin aussi irréprochable.”

Lien vers l’article :

FBI Files on the Socorro UFO Landing, April 24, 1964

Proposition de traduction :

L’incident de Lonnie Zamora était une prétendue rencontre rapprochée d’OVNI. Il s’est produit le vendredi 24 avril 1964, vers 17h50, à la périphérie de Socorro, au Nouveau-Mexique. Plusieurs témoins principaux ont émergé pour rapporter leur version de l’événement, qui comprenait l’approche de l’engin, une flamme visible et des preuves physiques présumées laissées immédiatement après. Lonnie Zamora, un policier de Socorro qui était de service à l’époque, a affirmé s’être rapproché le plus de l’objet et a fourni le récit le plus long et le plus complet. Certaines traces physiques laissées derrière – végétation et sol brûlés, impressions d’atterrissage au sol et éraflures de métal sur un rocher cassé dans l’une des impressions – ont ensuite été observées et analysées par des enquêteurs pour les groupes militaires, de police et d’ovnis civils.

Il a été immédiatement enquêté par l’armée américaine, l’US Air Force et le FBI, et a reçu une couverture considérable dans les médias. C’était l’un des cas qui a aidé à persuader l’astronome J. Allen Hynek, l’un des principaux enquêteurs de l’armée de l’air, que certains rapports d’OVNIS représentaient un mystère intrigant. Après une enquête approfondie, le Projet Blue Book de l’Air Force n’a pas été en mesure de fournir une explication conventionnelle et a classé le cas comme un «inconnu».

Archive de documents

 Dossiers du FBI sur l’atterrissage d’OVNI de Socorro, 24 avril 1964 [31 pages, 3 Mo]