__________________________________________________

“Je pense que lorsque nous rencontrerons la vie extraterrestre, nous ferons preuve de convivialité, de bonne volonté et de considération, tout comme nous le faisons lorsque nous rencontrons une vie intelligente et inintelligente sur Terre”, a déclaré le cosmonaute lors d’une conférence de presse organisée par Rossiya Segodnya, jeudi.”

Sputnik

__________________________________________________

C’est Sputnik qui a dégainé le premier, avec rapidement les effets de copié-collé que vous connaissez bien maintenant si vous nous lisez régulièrement. Baptiste nous a partagé un article de Futurism qui reprend telle quelle l’info.

https://sputniknews.com/science/202009241080560852-cosmonaut-reveals-if-russian-spacemen-are-instructed-on-how-to-greet-extraterrestrials/

L’affirmation n’étant pas sourcée par un article ou une conférence de presse, voir par une vidéo, j’ai cherché de mon coté. Pas très compliqué, au bout de 5 minutes, j’avais trouvé ce que je cherchais, un article de Roscosmos intitulé “Une conférence en ligne des équipages du vaisseau spatial Soyouz MS-17 a eu lieu”.

Lien vers l’article de Roscosmos :

https://www.roscosmos.ru/29273/

Le gros avantage de cet article, c’est qu’il diffuse également la conférence de presse filmée. Ce qui allait permettre de savoir exactement ce qu’avait dit Sergei Kud-Sverchkov.

Conférence complète YouTube :

Alors, oui, la question a bien été posée pendant la conférence de presse, qui dure 53’20. Ca se passe à 21’10. La question traduite, donne, “Les cosmonautes ont-ils des instructions précises en cas de rencontre avec une forme de vie extraterrestre.”

Le cosmonaute va livrer la réponse en deux parties, la première, reprise par Sputnik.

Et une deuxième partie dans laquelle il annonce : “Sérieusement, nous n’avons pas vraiment d’instructions car jusqu’à présent personne n’a rencontré d’attention dans l’espace de la part de civilisations intelligentes autres que la nôtre.” La séquence dure donc moins d’une minute.

Tout ça pour dire quoi ? Tout ça pour dire que oui, le cosmonaute a répondu à une question sur le sujet dans une conférence de presse, mais que sa réponse a été franchement tronquée pour n’en diffuser qu’une partie, surement plus vendeuse ou accrocheuse dans un article que la réponse totale.

Du bon journalisme sensationnaliste et putaclic. Je le redis, quand l’info n’est pas clairement sourcée, je vous invite à la plus grande méfiance !