________________________________________________

La série, qui examine les débuts de l’histoire du jeu vidéo, commence par  Space Invaders – pour une bonne raison. C’était le premier blockbuster d’arcade au Japon et le jeu est devenu si populaire que de nombreux centres de jeux étaient simplement connus sous le nom de Invader Houses. Le gouvernement japonais a même été obligé de déclarer une pénurie de pièces de 100 yens, car les joueurs en nourrissaient tellement dans les machines de jeux.

CBR.com

________________________________________________

J’ai commencé hier soir à regarder “High Score” sur netflix… Oui, je suis un geek repenti, je suis passé de l’Atari 2600, à l’Amstrad CPC 6128, l’Amiga 500, la Megadrive, la Super Nintendo, la Playstation, la XBox… J’ai tout testé, j’ai brulé ma jeunesse et mes rétines sur ces putains d’écrans. 

Dans High Score, on entend Tomohiro Nishikado parler de sa création, Space Invaders. Passionnant. CBR.com produit ici un article de bonne qualité sur le sujet, alors…. on partage !!!

Lien vers l’article :

https://www.cbr.com/space-invaders-octopus-villains-war-worlds/

________________________________________________

Proposition de traduction :

Lorsque Tomohiro Nishikado a créé Space Invaders en 1978  , il a lancé ce que l’on appelle maintenant le boom de l’arcade. Les mécanismes du jeu sont relativement simples, bien que la stratégie soit nécessaire pour accumuler des tonnes de points. Pour ce faire, les joueurs doivent tirer vague après vague d’étrangers sans se faire tirer dessus à tour de rôle. Les extraterrestres ressemblent à des poulpes et des calamars – et dans le premier épisode de la nouvelle série documentaire Netflix  High Score , Nishikado explique pourquoi.

La série, qui examine les débuts de l’histoire du jeu vidéo, commence par  Space Invaders – pour une bonne raison. C’était le premier blockbuster d’arcade au Japon et le jeu est devenu si populaire que de nombreux centres de jeux étaient simplement connus sous le nom de Invader Houses. Le gouvernement japonais a même été obligé de déclarer une pénurie de pièces de 100 yens, car les joueurs en nourrissaient tellement dans les machines de jeux.

Tomohiro Nishikado parle de Space Invaders dans High Score, Episode 1

Lorsqu’il a conçu  Space Invaders , Nishikado avait un point de référence spécifique. «Quand j’étais petit,  la guerre des mondes de l’auteur HG Wells était très populaire. Donc, ayant grandi en voyant ça, j’ai pensé que les extraterrestres étaient des poulpes. Je levais les yeux vers le ciel nocturne et je me demandais si des extraterrestres pouvaient venir attaquer nous », explique-t-il dans High Score . “C’est pourquoi nous avons utilisé les poulpes comme le plus grand ennemi de  Space Invaders .”

Le roman de science-fiction classique de Wells, publié en 1898, a également été présenté comme un drame radiophonique par Orson Welles aux États-Unis en 1938. Pendant des décennies, on a cru que l’  émission de radio La guerre des mondes avait provoqué une panique massive parmi les auditeurs qui ne savaient pas que c’était de la fiction, même si cela a depuis été démystifié . En fait, très peu de gens ont même écouté l’émission.

Cependant, l’histoire était toujours très populaire. Nishikado est né au Japon en 1944, six ans seulement après l’émission radiophonique de Welles. En 1953, le roman a été adapté pour le cinéma. Réalisé par Byron Haskin, produit par George Pal et mettant en vedette Gene Barry et Ann Robinson,  La guerre des mondes était un récit moderne du livre de Wells qui a placé l’invasion extraterrestre dans le sud de la Californie. Le film a remporté un Academy Award pour les meilleurs effets visuels et en 2011, il a été sélectionné pour le US National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès en raison de son importance.

Étant donné que Nishikado était un enfant lorsque le film est sorti, il est logique que sa compréhension des extraterrestres soit enracinée dans cette histoire. Il explique son processus de conception pour les  extraterrestres Space Invaders  dans  High Score , révélant des croquis et des versions illustrées de pieuvres, calamars et crabes – qui apparaissent tous dans le jeu d’arcade classique.

En plus de créer le concept et les personnages de  Space Invaders , Nishikado a également réalisé la programmation. Son travail sur le jeu et sa popularité au Japon ont finalement attiré l’attention d’un géant américain du jeu: Atari . Le jeu est devenu le tout premier ensemble de cartouches d’Atari, qui l’a amené dans les maisons ainsi que dans l’arcade.

High Score est maintenant diffusé sur Netflix.