Jazz Shaw pour Hot Air : CNN Révèle Que Le Pentagone Lance Un Autre Programme UFO / UAP Dans Les Prochains Jours?

 

 

“Comme les lecteurs réguliers s’en souviendront, nous connaissons l’existence du Groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés (UAPTF) littéralement depuis des mois maintenant, depuis que la porte-parole du Pentagone, Susan Gough, a lancé cette bombe sur nous. Plus tard, le sénateur Marco Rubio a appelé le groupe de travail par son nom lors de l’annonce d’une nouvelle législation du Comité spécial du Sénat sur le renseignement. CNN n’a-t-il pas entendu parler de cela ou est-ce vraiment quelque chose de différent?”

 

On a failli attendre… Jazz Shaw nous apporte une nouvelle fois son analyse quant au dernier article de CNN sur le lancement présumé par le Pentagone  d’un nouveau programme consacré aux UAP… Mais ledit programme est-il si nouveau ou bien CNN a-t-il raté (au moins partiellement) un épisode ? En voilà une question à 1000$… Alors si vous voulez prendre un peu de hauteur sur les “news from America” le point de vue de Jazz Shaw vous y aidera. 

 

Lien vers l’article

https://hotair.com/archives/jazz-shaw/2020/08/14/cnn-reveals-pentagon-launching-another-ufo-uap-program-coming-days/

 


 

ci-dessous une proposition de traduction

 

Pendant un certain temps, alors que certains d’entre nous criaient depuis les toits, essayant d’attirer l’attention sur les programmes OVNI / UAP du Pentagone, vous n’avez jamais entendu un coup d’œil de CNN à ce sujet. Ce mois-ci, cependant, vous pouvez à peine les amener à se taire à ce sujet. (Je veux dire cela dans le bon sens, bien sûr, et je les encourage à continuer.) Il y a deux semaines, Jake Tapper et Michael Smerconish ont diffusé des segments traitant du sujet. Mais hier soir, le journal télévisé de base a publié des nouvelles de dernière heure sur les militaires et leur intérêt pour les objets volants non identifiés (ou les phénomènes aériens non identifiés, comme ils préfèrent le dire ces jours-ci). Selon les sources de CNN, le Pentagone forme «un nouveau groupe de travail» pour étudier les ovnis et il sera annoncé dans les prochains jours. Mais attendez une minute… n’avons-nous pas déjà un de ceux-là? Voyons ce qu’ils ont à offrir.

VOIR AUSSI: LES démocrates de Californie proposent un impôt sur la fortune qui vous taxe même après votre départ de l’État

Le Pentagone forme un nouveau groupe de travail pour enquêter sur les OVNIS qui ont été observés par des avions militaires américains, selon deux responsables de la défense.

Le secrétaire adjoint à la Défense David Norquist aidera à superviser le groupe de travail, qui devrait être officiellement dévoilé dans les prochains jours, selon les responsables. Les efforts précédents pour examiner ce que le Pentagone qualifie de phénomènes aériens non identifiés ont été menés par la marine américaine, car bon nombre des rencontres documentées impliquaient leur avion.

Le ministère de la Défense n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Les membres du Congrès et les responsables du Pentagone ont depuis longtemps exprimé leurs inquiétudes quant à l’apparition des avions non identifiés qui ont survolé des bases militaires américaines, ce qui présente un risque pour les jets militaires. Il n’y a pas de consensus sur leur origine, certains pensant qu’il pourrait s’agir de drones potentiellement exploités par des adversaires terrestres cherchant à recueillir des renseignements plutôt que par des extraterrestres.

Le Pentagone pourrait-il vraiment se préparer à annoncer un tout nouveau groupe de travail pour étudier les ovnis? Comme les lecteurs réguliers s’en souviendront, nous connaissons l’existence du Groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés (UAPTF) littéralement depuis des mois maintenant, depuis que la porte-parole du Pentagone, Susan Gough, a lancé cette bombe sur nous. Plus tard, le sénateur Marco Rubio a appelé le groupe de travail par son nom lors de l’annonce d’une nouvelle législation du Comité spécial du Sénat sur le renseignement. CNN n’a-t-il pas entendu parler de cela ou est-ce vraiment quelque chose de différent?

 

D’accord… il y a une des trois choses qui se passent ici et je vais les examiner brièvement dans l’ordre, en plus de fournir quelques informations d’un journaliste qui est profondément à l’intérieur de cette histoire. Les possibilités semblent être les suivantes:

1. Le réseau fonctionnait avec quelques responsables anonymes du DoD et avait mal interprété le fait qu’ils parlaient de l’UAPTF existante.
2. Il y a une annonce officielle à venir, mais il s’agit plutôt d’un lancement «officiel» (ou peut-être d’un «rebranding») du programme existant.
3. Il existe en fait un tout nouveau groupe de travail qui reprend les anciennes fonctions de l’AATIP puis de l’UAPTF.

Dans l’ordre inverse, le numéro 3 semble tout simplement improbable à l’extrême. Le gouvernement reste très réticent à discuter de ce sujet jusqu’à ce que quelqu’un les traîne à coups de pied et en hurlant vers un microphone. Pourquoi générer encore plus de manchettes en dévoilant un nouveau programme qui remplacerait simplement un système que vous avez déjà en place? La seule façon dont je pouvais voir que cela se produisait était si l’acte d’accusation plutôt cinglant de Rubio de la manière désorganisée dont le Pentagone traite les informations sur ce sujet les incitait à agir. Le libellé de la loi sur l’autorisation de renseignement pour l’exercice 2021définitivement fait sonner comme si la main droite ne savait pas ce que la main gauche faisait là-bas. Peut-être cherchent-ils à remédier à cette situation en réorganisant toute l’opération? Peut-être, mais je ne peux pas imaginer qu’un monstre de la taille du Pentagone fasse quoi que ce soit de ce balayage en seulement sept semaines.

Revenant à ma liste d’options, les éléments 1 et 2 peuvent fondamentalement être combinés ensemble. Il est tout à fait possible que nous parlions toujours de l’UAPTF existante et qu’il y ait eu juste une mauvaise interprétation de la part des responsables du DoD s’exprimant en arrière-plan ou des journalistes de CNN. Des choses plus étranges se sont produites.

Mais ce n’est pas la seule possibilité. Ce que cela pourrait s’avérer être l’ annonce « officiellement officielle » de l’existence de l’UAPTF. Alors qu’est-ce que je veux dire par là? Vous vous souvenez probablement d’une partie de l’excitation momentanée qui bouillonnait dans le cycle des nouvelles en avril lorsque le Pentagone a annoncé qu’il publiait trois vidéos d’ovnis . Mais ensuite, nous avons cliqué sur le lien et constaté qu’il s’agissait exactement des mêmes vidéos que nous connaissions et que nous regardions en boucle depuis fin 2017 et début 2018. Ce qu’ils faisaient, cependant, était de publier «officiellement» les vidéos qui avaient fait déjà le tour et s’en approprie.

Il n’y a jamais eu aucune sorte d’annonce officielle de la formation de l’UAPTF comme programme de suivi prenant le relais de l’AATIP. Oui, l’existence du groupe de travail est devenue connue (et confirmée à toutes fins utiles) lorsque Susan Gough y a fait référence. Et lorsque le comité de Marco Rubio a mis le nom dans l’IAA en juin, cela a pratiquement scellé l’accord. Mais le Pentagone n’avait jamais réellement offert une reconnaissance officielle de l’existence du programme. Et d’ailleurs, il n’y a jamais eu de déclaration définitive sur le nom. (Est-ce que le P dans UAPTF signifie «phénomène» ou «phénomène»? Ils ont utilisé les deux, bien que le «phénomène» singulier n’aurait pas beaucoup de sens dans ce contexte.)

Je penche vers cette dernière explication et j’ai une raison supplémentaire de croire que c’est le cas. Hier soir, certains d’entre nous parlaient de cette nouvelle sur #UFOtwitter et une déclaration plutôt définitive a été offerte par le lieutenant Tim McMillan, avec qui nous avons déjà parlé ici à plusieurs reprises. Quand Jason McClellan (un autre chercheur sur les ovnis) a suggéré que c’était le «lancement» littéral du groupe de travail, Tim a fait une déclaration assez définitive que ce n’était pas le cas.

Bien que rien concernant ce sujet ne soit jamais un pari sûr à 100% jusqu’à ce que le gouvernement le confirme (et même dans ce cas, les choses peuvent devenir douteuses), Tim a parlé à toutes les personnes impliquées dans cette histoire depuis quelques années maintenant. Il a des contacts impeccables au sein du gouvernement, de l’armée, de la TTSA et parmi ses collègues journalistes qui suivent ce sujet de près. S’il est prêt à dire que l’annonce concerne spécifiquement le groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés (ou phénomène) existant plutôt que quelque chose d’entièrement nouveau ou une révélation que le groupe de travail n’existait pas réellement jusqu’à présent, je suis assez prêt à le faire. apportez ça à la banque. Quoi qu’il en soit, en supposant que CNN n’a pas complètement manqué le train sur cette histoire, nous devrions le savoir dans les prochains jours. Accrochez-vous, les amis.