Mars, destination en vogue pour les vacances d’Eté 2020 !

 

 

Mars, la planète rouge ne nous laisse pas indifférents et suscite a minima un intérêt scientifique certain, et pour d’autre carrément un fantasme !
Tous seront d’accord sur le fait qu’il n’existe pas meilleur endroit dans notre très proche voisinage où la vie a pu se développer de manière…oserai-je dire probable, aussi microscopique fusse-t-elle !
Depuis 60 ans et l’échec de la mise en orbite d’une sonde soviétique, l’Homme cherche à se rendre, pour le moment par “procuration robotique”, sur notre planète sœur. D’ailleurs gagner le cœur de Mars n’est pas une mince affaire et très peu de pays peuvent se targuer d’avoir réussi ne serait-ce qu’une mise en orbite autour de la planète, encore moins “l’amarsissage” d’un Rover !
La première “star” martienne se nommera Viking 1. L’atterrisseur se posera en effet avec succès lors de l’été 1976. Ses clichés du sol  ont marqué l’histoire de la conquête spatiale. Quelques décennies plus tard, à l’aube du XXIè siècle, les “jumeaux” Spirit et Opportunity marqueront également de leurs “petites roues” le sol ferreux de l’astre orangé.

Image par WikiImages de Pixabay

L’Americain (oui encore….) Curiosity reste à titre personnel un évènement marquant, par sa taille, sa dramaturgie des fameuses 7 minutes de terreur (“7 minutes of Terror ») durant lesquelles le timing de l’amarsissage est laissé entre les mains de l’ordinateur de bord… A ceci s’ajoute le laps de temps de réception par les équipe sur terre (éloignement de Mars oblige…) d’un signe de vie du Rover ou d’une macabre confirmation d’un échec…dur dur pour les nerfs j’en conviens !

Image par skeeze de Pixabay

Alors on récapitule avant de faire un bond jusqu’en Juillet 2020….A ce jour seuls les Etats-Unis, l’Union Soviétique, L’Europe, L’inde et la Russie via un partenariat avec l’Europe ont connu la joie d’un succès Martien (la réussite allant d’un bref survol à un amarsissage selon le but recherché au départ !). Comme je le disais Mars ne se conquiert pas facilement ! La quête de ce Graal   permet pour les puissances nouvelles ou plus historiques en quête de reconnaissance scientifique de « grignoter » une place de choix dans le concert géopolitique international !
Le lien est donc tout trouvé avec nos deux premiers acteurs de ce fameux mois de Juillet 2020; les Emirats Arabes Unis et la Chine. Les Etats-Unis ayant quant à eux fermé le bal il y a quelques jours.

 

 

Le triumvirat de Juillet

Sur l’autoroute des vacances 2020 vers Mars « Bison Futé » voit rouge mais pourquoi ?

 

Tous les 26 mois environ la planète Mars se présente à nous de la meilleure des positions pour y envoyer des missions. Tout est question d’anticipation à la manière d’un quaterback qui délivre un ballon à l’un de ses receveurs ! Celui-ci lance son ballon à l’endroit où son joueur se trouvera à un instant T, il en est de même pour Mars… Désormais prenons connaissance de nos trois voyageurs estivaux…

 

Al-Amal…ce mot arabe signifie « espoir », il a été choisi pour baptiser la première mission des Émirats Arabes Unis vers Mars. Ayant décollé du Japon le 20 juillet dernier l’engin devrait arriver à bon port pour une mise en orbite en février 2021 à l’occasion des 50 ans de l’unification des Émirats, un bien beau timing !
Trois jours plus tard, soit le 23 juillet c’est la mission chinoise joliment nommée Tianwen-1 (« Questions au ciel ») qui décolla avec succès du sud du pays. elle aura la lourde tâche de réaliser trois étapes avec succès (une mission trois en un…!).
Les ingénieurs chinois ne faisant pas les choses à moitié «les questions au ciel » consisteront ici à envoyer un orbiteur, un atterisseur et un Rover ! Rien que ça…
Si ce petit Robot foule le sol de Mars, la Chine rentrera dans le club ultra fermé des pays ayant réussi l’exploit d’y faire rouler un engin terrien !
Nous finissons notre voyage par le Rover Américain Perseverance. Le « grand-frère » de Curiosity a décollé de Floride le 30 juillet dernier pour une mission clairement destinée à chercher voire prouver que la vie est bel et bien apparue sur Mars. Des échantillons seront prélevés avec comme objectif dans les 10 ans de les ramener sur Terre pour analyse, quel programme !!
La mission comporte une autre « petite nouveauté » en la personne d’Ingenuity, un petit hélicoptère expérimental d’à peine 2Kg qui accompagnera Persévérance dans son Road trip martien !
Bien sûr la prochaine et historique étape sera l’arrivée d’une mission habitée pour ce qui sera un « nouveau petit pas pour l’Homme mais un nouveau pas de géant » pour une civilisation qui se veut… se doit d’être interplanétaire.
Pour appuyer mes dires je finirai ce texte par une belle citation de Constantin Tsiolkovski « La Terre est le berceau de l’humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau »…A méditer…

 

Image par WikiImages de Pixabay

Sébastien RAOULT