Photo d’illustration : la gamelle d’eau du chien…


Alors, on va pas y aller par quatre chemins…

On nous redemande ce qu’il en est de Magé, les bandes audio des communications des militaires brésiliens piratées, patati patata… Ok, je veux bien. Je joue le jeu et je fais le boulot.

Je vais sur la chaine YouTube de La Vérité est Ailleurs (ce que je confirme, elle est effectivement ailleurs), chouette vidéo (24k vues depuis le 10 juillet, respect !!!), une bonne voix de robot comme je les aime, pour nous livrer la traduction de ces fameuses bandes. Le Roswell brésilien, qu’on vous dit. Qu’elle soit bien traduite, no problem. Qu’elle soit véridique, ça se discute un peu plus…

Comme je suis un peu obtu, voir monomachin, je cherche l’information à mes yeux capitale : d’ou vient la bande audio ? La source, quoi… Si vous avez des lunettes de protection, c’est maintenant.

La source de l’audio, c’est la chaine de Estilo Gregorio, créée le 16 Août 2017, 440 abonnés (non pas 440k, 440 tout court), 18 vidéos en ligne (moyenne des vues moins de 1k vues), la personne semble plus intéressée par la mécanique des voitures que par les OVNIS. Ce qui devrait être plutôt positif.



La vidéo est postée le 14 Mai 2020, donc bien avant les comptes rendus de Linda Moulton Howe qui aborde cette vidéo (1ère note le 1er Juin 2020 sur son site). Pas de commentaires particuliers sur l’obtention du son, ça passe tout seul.

A noter : Linda Moulton Howe utilise, elle, une version transmise par la chaine YouTube “Aircraft and UFO Channel” qui amalgame plusieurs vidéos et audios. Elle reste assez évasive sur la source de la vidéo qui date elle aussi du 14 Mai sur la version utilisée. Alors qui de l’oeuf ou de la poule ? Qui a sorti la bande son ? C’est effectivement une question qui reste à tirer au clair. 

Bon, le gars se fait étriller dans les commentaires, quant au vocabulaire, aux expressions utilisées, aux codes, à la qualité sonore. Rien ne tient. Pour autant, il ne s’explique pas sur les modes d’obtention ou de piratage de cette bande audio. Crème, on vous dit…

Mais mieux, quand même, vous ne pensez pas que si tout cela était si secret, il n’aurait pas vu débarquer chez lui un contingent pour lui faire gentiment effacer tout ça à coup de rangers dans le plexus solaire ? Les brésiliens, les américains, les reptiliens, qui vous voulez, mais non, l’audio reste en place, et on vous la sert pour véridique…

Alors, que le site La Vérité est Ailleurs soit persuadée de la véritude de tout ça, why not ? J’ai envie de dire, rien de nouveau sous le soleil brésilien entre Mai et cette vidéo postée le 10 juillet. Ca me laisse quand même sans voix.

Entre les visites guidées en hélicoptère militaires faites sur le site du crash par Pascal Treffainguy et les coms audio qui semblent pouvoir être piratées avec des radios HF à 50 réals par un passionné de tuning, il va falloir qu’ils se reprennent, les militaires brésiliens !

Encore une fois, vous en pensez ce que vous voulez, mais un minimum de bon sens et de réflexion devraient (quand même) vous faire poser un minimum de questions, et vous amener très naturellement à la conjecture : un gros fake bien pourri… qui ne prendra à son jeu que ceux qui veulent bien y croire…

Et pas besoin de se payer un billet Paris- Rio pour faire cette analyse ! #lavéritésijemens


Mise à jour le 14/07/2020 à 7h53 :

Suite à notre premier post, un contact secret de l’armée brésilienne nous a transmis au péril de sa vie une photo de la technologie de pointe utilisée par l’armée brésilienne pour ses communications militaires.

Un matériel fiable, qui a fait ses preuves auprès de nombreux quinquagénaires et quadragénaires. Mais effectivement, qui peut dans certaines conditions d’utilisation présenter de sérieuses failles de sécurité.

Cette information capitale pourrait remettre notre analyse première en question, mais faut qu’on creuse avant quand même…