The Wilson Leak : la « fuite d’OVNI du siècle » ou un faux de plus ?

Texte de Sébastien Raoult,

Pour le MUFON France

Il y a un an, nous étions alors le 9 juin 2019, Richard DOLAN, écrivain ufologue publia sur son site internet un article concernant une supposée rencontre entre un scientifique, Eric DAVIES et un haut gradé, l’Amiral Wilson qui se serait tenue le 16 octobre 2002 à l’arrière d’une voiture garée à côté du bâtiment des projets spéciaux « EG&G » à Las Vegas.

Cette rencontre, a alors fait l’objet d’un rapport de 15 pages écrites apparemment par Eric Davies.

Alors arrêtons -nous une minute…qui sont Eric Davies et l’Amiral Wilson ? Quel a été l’objet de cette rencontre aux apparences aussi secrètes qu’un épisode de X-Files ?

Les protagonistes

Eric Davies est un scientifique qui a notamment travaillé pour le milliardaire Robert BIGELOW au travers de l’ » Institut national des Sciences de la Découverte » ; le fameux NIDS (notamment propriétaire du Ranch Skinwalker où des recherches scientifiques sur le paranormal ont été entreprises). Davies est aussi un proche du Dr Hal Puthoff impliqué dans la désormais célèbre organisation TTSA fondée par Tom Delonge l’ancien leader du groupe Blink-182.

Quant à l’Amiral Wilson,ce haut-gradé de l’US Navy a notamment été directeur de la Defense Intelligence Agency (La « CIA militaire » si l’on veut…) de 1999 à 2002 mais a aussi occupé le poste de « J-2 » c’est-à-dire de directeur adjoint du renseignement pour les chefs d’états-majors.

Nous avons donc içi deux hommes au background intéressant !

L’objet de cette rencontre

Wilson aurait échangé avec Eric Davies sur une série d’évènements s’étant selon lui déroulé au printemps 1997 avec comme principaux acteurs le Dr Steven Greer, l’astronaute Edgar Mitchell (le sixième Homme sur la Lune avec Apollo 14), le commandant Willard Miller. Les échanges et réunions, entre avril et juin 1997 auraient porté sur l’existence d’organisations secrètes impliquées dans l’étude des technologies et des corps d’extraterrestres, rien que ça !

Mais en outre, Davies rapporte dans son rapport que d’une part Wilson aurait aussi, de manière informelle, parlé avec le commandant Miller du MJ-12, de Roswell, de crash d’OVNI, de corps d’aliens et d’autre part que ce commandant Miller lui aurait confirmé l’existence d’une telle organisation MJ-12, d’une telle cabale étant affairé à la gestion de rétro-ingénierie liée aux crashs d’OVNIS.

La liste de déclarations de ce type rapporté dans le rapport de Davies n’est içi pas exhaustive. En effet nous pourrions également nous pencher sur le fait que Miller aurait été en capacité de fournir le nom et le lieu de résidence d’un officier lié directement au gouvernement américain et aux ARV c’est-à-dire aux véhicules de reproduction extraterrestres basés sur la Zone 51 et les lieux associés.

Bref que du lourd…du très lourd…sachant qu’il nous resterait environ 14 pages à lire ! Le rapport d’Eric DAVIES est d’ailleurs disponible sur internet.

Toutefois, car oui ces déclarations doivent être prises avec la plus grande des prudences et le plus grand des esprit critique, John Greenwald (créateur du site internet « The Black Vault »), nous apporte une théorie des plus intéressantes quant à ce « Wilson Leak » dans une vidéo publiée le 20 juin 2020.

La vidéo de John Greenwald

Dans cette vidéo de 13 minutes, John Greenwald analyse les notes d’Éric Davis et surtout la forme que prennent celles-ci.

En y regardant de plus près, ces notes pourraient ressembler, voire être….un script de film ou de série ! c’est-à-dire prendre des personnages réels tels que l’Amiral Wilson et le Dr Eric Davies mais les intégrer à quelque chose de fictif tels qu’une rencontre improbable entre un haut gradé et un scientifique à l’arrière d’une voiture garée à côté d’un building à Las Vegas !

Greenwald étaye son propos en contextualisant la scène. En effet, en 2002 les émissions de type paranormal ou liées à l’étrange en général était à la mode et la Fox notamment cherchait un successeur à la célébrissime série X-Files.

Alors oui, la révélation était-elle trop belle pour être vraie ? Je ne saurai vous le dire. Toutefois ce genre d’annonce dont Richard Dolan et Joe Murgia se font encore les ardents défenseurs dans une récente interview doivent être scrupuleusement étayées et passer le test de la crédibilité pour passer d’un statut de mythe à un statut d’histoire a priori fiable.


Vidéo de John Greenwald / The Black Vault


The Wilson Leak: Latest Developments. Richard Dolan The Big Picture


DAVIS-WILSON ANALYSIS | Richard Dolan Show with Joe Murgia