Notre conseil à David Ignatius du Washington Post, qui a une occasion en or mercredi prochain d’interroger les officiels sur les extraterrestres.

La semaine prochaine, la cathédrale nationale de Washington DC tiendra son Ignatius Forum annuel, un symposium national sur les affaires publiques où des experts viennent aborder des questions d’intérêt public avec lesquelles les élites politiques sont aux prises. Au cours des dernières années, les sujets ont inclus la menace de guerre nucléaire, la responsabilité sociale des entreprises, la guerre dans le cyberespace et Covid-19.

À une semaine du mercredi 10 novembre, plusieurs conférenciers s’exprimeront sur Notre avenir dans l’espace , avec des invités dont des scientifiques, des représentants du gouvernement et un théologien. La cathédrale nationale décrit ainsi l’événement :

L’espace est la nouvelle frontière de l’humanité. La NASA prévoit une nouvelle génération d’exploration, les scientifiques débattent de la possibilité d’une vie extraterrestre et les planificateurs militaires développent des armes pour la guerre spatiale. Que signifie cette « ruée vers l’espace » – à un moment où des milliardaires lancent des vaisseaux spatiaux privés et où le directeur du renseignement national a publié un rapport évaluant les phénomènes aériens non identifiés ? Alors que nous regardons vers les cieux, que signifie la possibilité de vivre « là-bas » pour notre vie religieuse ?

Les invités à l’événement incluent la directrice du renseignement national Avril Haines , l’administrateur de la NASA Bill Nelson , l’astronome Avi Loeb (dont les articles ont été publiés par nous ici à Trail of the Saucers ) et le théologien et astrophysicien David Wilkinson . Le chroniqueur du Washington Post , David Ignatius, dont les parents portent le nom du forum, mènera une « discussion de grande envergure sur notre avenir commun dans l’espace et si nous sommes seuls dans ce vaste univers ».

C’est 20 $ pour y assister si vous êtes à Washington DC, mais toute personne disposant d’une connexion Internet peut le regarder en direct en ligne gratuitement en s’inscrivant ici .

De toute évidence, ces problèmes sont importants pour nous et nos lecteurs, nous avons donc lancé un appel sur #UFOTwitter pour les questions que nous aimerions voir posées aux invités, en particulier Haines, dont l’agence a publié le rapport UAP en juin, et Nelson, un astronaute et ancien sénateur américain qui dirige la NASA.

Nous félicitons la cathédrale nationale d’avoir mis ce sujet au premier plan et d’avoir réuni un panel d’invités aussi prestigieux. Voici quelques questions que nous aimerions entendre poser – et y répondre. Le premier que nous adressons à Ignace lui-même et à la direction de la cathédrale nationale :

  1. L’horloge de la fin du monde fixée par le Bulletin of Atomic Scientists se situe actuellement à 100 secondes avant minuit , le plus proche qu’elle ait jamais été, pour symboliser la probabilité d’une catastrophe mondiale causée par l’homme. La prolifération des armes nucléaires se poursuit, tout comme le danger du changement climatique. L’économie américaine connaît actuellement des changements tectoniques, nous sommes une nation divisée selon des lignes de classe et idéologiques, et l’attaque du 6 janvier contre le Capitole américain a été un autre rappel de la menace de l’extrémisme politique. Face à tout cela, y a-t-il une raison particulière pour laquelle le forum de cette année se concentre sur l’espace et la possibilité d’une vie extraterrestre, au-delà du fait qu’un couple de milliardaires s’y est envolé et qu’il est intéressant et amusant d’en parler ?
  2. Au cours des derniers mois, plusieurs hauts fonctionnaires fédéraux actuels et anciens ont laissé entendre, avec des degrés divers de spécificité et de gravité, que les PAN représentent une intelligence non humaine. On a demandé au sénateur Adam Schiff sur Reddit quelle était sa plus grande surprise de siéger au comité sénatorial du renseignement, et il a répondu « extraterrestres ». Il y a quelques mois, le sénateur Mitt Romney sur CNN a semblé écarter délibérément toutes les explications prosaïques, et nous avons également Christopher Mellon et Luis Elizondo très occupés sur le circuit des podcasts depuis leurs 60 minutes.apparition en mai, dansant sur l’épingle de leurs NDA alors même qu’ils laissent évidemment entendre que la vie extraterrestre est ce à quoi nous avons vraiment affaire. Et puis il y a eu vos commentaires il y a quelques semaines, directeur Nelson . Pour ceux qui prêtent attention à cette conversation en cours, il commence à sembler que le gouvernement américain a quelque chose d’extraordinaire qu’il veut désespérément partager , mais ne sortira pas et ne le dira pas explicitement. Pourquoi pas?
  3. Les communautés militaires et du renseignement de la Russie et de la Chine sont vraisemblablement conscientes que les navires de la marine américaine sont équipés depuis des années de caméras vidéo, alors pourquoi la « sécurité nationale » et la « classification » sont-elles citées comme des raisons pour lesquelles le public américain n’a pas été autorisé à voir plus de vidéos ? des PANs pour eux-mêmes, en particulier des images tournées en mer lors des incidents très médiatisés impliquant l’USS Nimitz ?
  4. Le fait d’intrusions d’UAP et la proximité d’installations nucléaires américaines sont bien documentés et familiers à la communauté ufologique, sans parler du personnel militaire qui travaille dans ces installations. Le sénateur Marco Rubio a publiquement reconnu les ovnis « volant autour des bases militaires ». Pourquoi ce sujet n’obtient-il pas plus d’attention ?
  5. Directeur Nelson, pensez-vous que d’autres agences du gouvernement américain au-delà de la NASA ont été aussi ouvertes que vous le souhaiteriez sur le sujet des PAN, pas seulement avec le public, mais avec vous personnellement ? Quel a été le niveau de coopération au sein de votre propre agence depuis votre nomination ? Y a-t-il quelque chose que vous avez demandé concernant les renseignements UAP et que vous n’avez pas reçu ?
  6. (Pour Nelson et Haines) : Le débat sur la vie extraterrestre dans l’univers est presque toujours formulé comme une question de savoir si nous la trouverons, où nous la trouverons, comment nous la trouverons, etc. Pouvez-vous dire aujourd’hui , sans équivoque et avec confiance, que le gouvernement américain n’a aucune preuve pour indiquer que l’ET ou une autre intelligence non humaine nous a déjà trouvés ?
  7. Quelles sont les innovations et les ressources les plus importantes que l’ humanité pourrait tirer d’un contact ouvert avec des extraterrestres plus avancés ? Que demanderions-nous dans les négociations diplomatiques s’il fallait en arriver là ?
  8. Les Américains sont bombardés presque quotidiennement d’histoires sur la recherche de vie extraterrestre et d’exoplanètes. On a l’impression que si SETI captait des signaux radio indiquant clairement une vie intelligente ou si un rover martien découvrait un microbe, il y aurait des rapports à couper le souffle sur de telles découvertes. Dans le même temps, de nombreux Américains sont convaincus que la vie extraterrestre est déjà là, sur la base soit de leurs propres observations d’OVNI, soit des commentaires publics de personnes Luis Elizondo – qui a fortement laissé entendre que les deux UAP se sont écrasés (une allusion évidente à Roswell ) et même des échantillons biologiques ont été secrètement acquis. Nous serions intéressés d’entendre une discussion sur cette contradiction énorme et franchement déconcertante.
  9. Le récit officiel de la recherche de la vie extraterrestre soutient qu’il n’y a aucune preuve de cela ici et que le résultat le plus probable est de trouver des preuves physiques qu’elle a déjà existé ailleurs, donc les sceptiques pourraient bien demander : les discussions sur les implications pour la vie religieuse ne sont-elles pas prématuré à ce stade ? Ou y a-t-il une raison pour laquelle l’un d’entre vous sait que nous devrions en parler maintenant ?
  10. Y a-t-il une raison pour que la NASA ne soit pas totalement ouverte au public sur les observations d’UAP par des astronautes à bord de la Station spatiale internationale ? À quelle fréquence les PAN sont-ils repérés et enregistrés depuis l’ISS ?
  11. L’été dernier, après que le DNI a publié le bref rapport UAP au public, il a été rapporté que les membres du Congrès ont reçu un briefing plus long et classifié et ont vu environ 45 minutes de vidéo que le public n’a pas vues. L’un d’entre vous a-t-il vu des vidéos classifiées d’incidents UAP, et si oui, pouvez-vous nous donner votre impression, même si vous ne pouvez pas discuter du contenu ? Comment vous êtes-vous senti ?
  12. Dans un podcast canadien cette année, on a demandé à Luis Elizondo en quoi le monde serait différent si tout le monde savait ce qu’il savait sur les PAU. Il a répondu qu’ils seraient « sombres » et que, je cite : « Je pense que certaines personnes se tourneraient peut-être davantage vers la religion. Certaines personnes s’en détourneront peut-être », a déclaré la citation finale. Pour quelle raison un officier du renseignement de carrière profondément impliqué dans les recherches sur l’UAP du Pentagone aurait-il pu dire cela ? D’après ce que vous savez, êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec lui ?

Sentier des soucoupes , édité par Bryce Zabel et Stellar Productions, se concentre sur les nouvelles, l’histoire, la culture et l’analyse des OVNI/UAP. Voici d’autres articles connexes de nos archives…