Un article paru le 3 Aout dans le journal local « Le Pays Gessien », au titre intéressant : « Thoiry : plusieurs OVNI auraient été filmés sur les hauteurs du Reculet en 2009″. Enfin, le titre initial était jusqu’à ce matin plus affirmatif, le conditionnel ayant été rajouté après notre conversation avec le journaliste auteur de l’article, Killian Michel. On va y revenir…

Lien vers l’article du Pays Gessien (oui, il faut se manger une petite pub pour accéder à l’article, pub sur… le journal Le Pays Gessien. C’est cocasse, vu qu’on est déjà sur le site… du journal le Pays Gessien)


Le bandeau attaque fort, avec une affirmation bien péremptoire : « Vidéo à l’appui, on constate plusieurs objets lumineux en mouvement, faisant immédiatement penser à une rencontre du troisième type. » OK !

Le style digne d’un héritier de H.P.Lovecraft continue, avec en introduction : »la vidéo, glaciale, sans équivoque, témoigne d’un phénomène à la fois étrange et fascinant, qui s’est déroulé il y a de cela une douzaine d’années sur les hauteurs de Thoiry. » Là, je suis chaud comme une baraque à frites !

Les affirmations assez peu prudentes et péremptoires s’enchainent : « Une boule lumineuse énorme projette d’autres éclats de lumière à la verticale en haut et en bas de l’OVNI (objet volant non-identifié). »

Intervient un certain Massimo Rossini, créateur de XBI Paranormal investigations. Mais si, XBI. Non ? Vous ne voyez pas ? Ah… Donc, Massimo qui indique, formel (mais de chez formel) « Lorsque l’on voit les mouvements, la masse lumineuse des objets, où le phénomène se produit, c’est-à-dire sur la montagne alors qu’il n’y a rien là-haut, on peut croire à la piste extraterrestre. » Kilian Michel nous le rappelle, Massimo sait de quoi il parle, comme il s’est notamment rendu au Col de Vence. C’est dire.

Alors, cette vidéo ? Ca donne quoi ? Quels sont les éléments contextuels à notre disposition ? Qu’a pu tirer Killian Michel des fameux 5W (Who, What, Where, When, Why ?) chers aux journalistes du monde entier ? A part que la vidéo date de 2009, et qu’elle a été tournée dans les hauteurs de Thoiry, rien d’autre. Visualisation…


Note : vidéo initialement disponible sur le site du journal Le Pays Gessien, accessible par abonnement ou en consultant une publicité, et partagée par le Maybe Planet à titre pédagogique, pour y apporter une critique constructive et une conjecture raisonnée, l’article du Pays Gessien ne proposant aucune contre-hypothèse aux affirmations de Massimo Rossini. 



Alors, je dois vouloir voir des soucoupes partout, parce que là c’est flagrant !!! Cette vidéo est amazing, inexplicable même, autrement que par l’extraterrestre.

Ca ne ressemble pas du tout, mais pas du tout aux phares d’un véhicule filmé de face et qui roule sur une route quasi-droite. Et on ne dirait pas du tout que la lumière des phares est parfois occultée par un portail ou une barrière entre le preneur de vue et le véhicule. Pas du tout. Parce que Massimo est formel, on devine la forme de l’objet qui n’a rien de conventionnel.

Alors, oui, nous manquons cruellement (encore une fois) d’éléments contextuels (5W) pour affirmer quoi que ce soit, mais, enfin… Pourquoi aller chercher les extraterrestres là ou une explication plus pragmatique, des phares de véhicule, semble tout à fait tenir la route (sans mauvais jeu de mots…) ?


Donc, j’ai contacté Killian Michel pour faire le point avec lui, et lui proposer une modification, voir un article complémentaire proposant une thèse alternative aux extraterrestres : un pôv’ véhicule bien terrestre roulant sur une de nos belles routes goudronnées de France. Un entretien bien compliqué… Qui débouchera sur une modification du titre de l’article (pour aboutir à la version actuelle) et un rajout à l’article original :

« Toutefois le phénomène observé à Thoiry doit être pris avec des pincettes, la configuration des lieux et le réfléchissement des lumières avec la route auraient pu amplifier l’intensité des phénomènes observés. »  

Tu penses… Faudrait pas confondre la formelle soucoupe de Massimo et la bête conjecture d’un véhicule sur une route de nuit.

Killian Michel m’a par la suite envoyé un SMS me notifiant qu’il n’appréciait pas mon ton condescendant (là, Killian, faut prendre un ticket, y a un peu d’attente au bureau des plaintes), mais que sur le fond j’avais raison. Il va proposer à son rédacteur en chef un article supplémentaire pour l’édition du 19 Août.

Donc, ce que je préconise pour cet article :

  • Identification formelle du preneur de vue
  • ITW du preneur de vue, pour certifier l’endroit de la prise de vues, les conditions de prise de vue, pourquoi cette prise du vue (qui semble anticiper l’arrivée de l’impossible lumière), pourquoi un tel délai entre la prise de vue et sa communication à des tiers, pour confirmer qu’il ne puisse s’agir d’une méprise, pire d’un hoax jouant sur un phénomène visuel pouvant troubler certaines personnes
  • Analyses complémentaires et conjectures alternatives à la piste extraterrestre (nous sommes à la disposition du journal dans ce cadre). On rappelle que les ufologues professionnels, ça n’existe pas. Le GEIPAN pourrait également avoir son nom à dire.
  • Prise de parole complémentaire de Massimo Rossini (à ce titre, notre chaine est à sa disposition pour discuter de ce cas « amazing » dans une capsule)

Là, je commencerais à penser qu’on sera passé de la mauvaise chronique mal maitrisée et très orientée à un article à la hauteur du respect minimum à apporter aux lecteurs du Pays Gessien.

Parce qu’en l’état et vu la pauvreté des éléments mis à la disposition du public, chacun est libre de voir ce qu’il veut voir.

A suivre !


Mise à jour 05/08/2021 à 18:58 – hypothèse extrêmement intéressante d’Olivier Freulon-Poiret, s’agirait-il simplement d’une lumière filmée au travers d’un volet dans une pièce plongée dans le noir ? Ca semble encore plus cohérent que des phares de voiture. Allez, on boucle la boucle, pour mettre tout le monde d’accord, la lumière est émise… par une soucoupe volante ! 😂