_______________________________________________

« Au risque d’en surprendre certain(e)s, je ne vais pas contester l’étude de Gaume et Puzrin. D’abord parce que je n’ai pas la légitimité ni les connaissances scientifiques pour questionner leurs travaux. Ce sont des spécialistes incontestés du domaine abordé qui ont suivi toutes les règles d’une publication scientifique et qui l’ont publiée dans une revue peer to peer réputée. S’il plaît à d’autres d’aller vérifier leurs calculs, je serais preneur de leurs constatations. Je n’ai pas la compétence pour analyser leurs formules mathématiques.

Par ailleurs, les deux scientifiques ont l’humilité (et c’est tout à leur honneur) de reconnaître qu’ils n’ont pas élucidé le mystère du col Dyatlov. ils le disent à plusieurs reprises dans leur étude et l’ont répété également à l’AFP : « Plusieurs parties du mystère du col de Dyatlov ne seront jamais éclaircies, parce qu’il n’y a pas eu de survivants», selon Johan Gaume qui dit « s’être senti comme des détectives » » avec son collègue, mais insiste sur le fait qu’ils ne prétendent pas avoir pour autant résolu tout le mystère du col de Dyatlov, une affaire qu’ils ont d’ailleurs découvert récemment.

Joslan F.Keller

_______________________________________________

Suite aux développements de l’affaire Dyatlov, Joslan F.Keller, un des très bons spécialistes français de l’affaire, livre son analyse. A lire !

Lien vers l’article de Joslan F.Keller

_______________________________________________

On rappelle le lien vers l’émission enregistrée avec Joslan sur l’affaire Dyatlov.