___________________________________________________

Dans cet article, je donne des notes sur ma traduction du livre du sous-marinier soviétique Vladimir Azhazha “Underwater UFOs” (titre original: Подводные НЛО) pour éclairer davantage le programme OVNI russe. Le livre déroutant fournit simultanément beaucoup de contexte sur l’étude soviétique des ovnis, ainsi que de multiples théories qui mettent à l’épreuve la crédulité.

Adam Kehoe

___________________________________________________

Nouvel article d’Adam, que nous avons failli rater, ce dernier ayant déserté Twitter. Les OVNIS et la Russie, un sujet assez rarement traité, mais Adam nous permet de faire quelques pas au delà du mur de glace.

Lien vers l’article :

https://blog.adamkehoe.com/azhazha-book-analysis/

___________________________________________________

Proposition de traduction :

Les ovnis sont revenus à la conversation nationale au cours des dernières années. Cette conversation a souvent soulevé des problèmes de sécurité nationale. Le passage récent d’un paquet de dépenses omnibus comprenait une demande du Sénat pour un rapport non classifié sur la question . Le langage reflète une anxiété palpable quant aux développements technologiques potentiels chez les concurrents. Le rapport demande spécifiquement ce qui suit:

Identification de tout incident ou de tout schéma indiquant qu’un adversaire potentiel peut avoir atteint des capacités aérospatiales révolutionnaires qui pourraient mettre en danger les forces stratégiques ou conventionnelles des États-Unis

Cependant, d’anciens fonctionnaires proches du sujet soulignent une préoccupation entièrement différente. Ils craignent moins que les objets soient d’origine russe ou chinoise et plus préoccupés par la possibilité que d’autres pays soient en avance dans leur compréhension.

Dans cette formulation analytique, les ovnis posent deux menaces distinctes. Principalement, il existe une menace directe d’avoir quelque chose d’inconnu et d’inconnu à la fois en termes de capacité et d’intention dans un espace aérien protégé. C’est la question de sécurité nationale sur laquelle se concentrent le plus, car c’est évident. Cependant, d’anciens responsables comme Luis Elizondo affirment également qu’il existe une menace secondaire selon laquelle les nations concurrentes pourraient apprendre quelque chose de valeur en étudiant ces objets. En d’autres termes, les “adversaires potentiels” n’ont peut-être pas réalisé de percée aujourd’hui – mais ils pourraient le faire dans le futur, s’ils peuvent apprendre quelque chose d’important pour la défense en observant les OVNIS.

C’est une prémisse vertigineuse pour beaucoup; cela nous oblige à présupposer qu’au moins certains ovnis représentent une forme de technologie inconnue. L’implication stratégique est que les pays mieux placés pour apprendre de cette technologie ont une meilleure chance de développer des avantages qualitatifs. De même, les pays qui ignorent la question risquent d’être «stratégiquement surpris» si une percée est réalisée.

C’est une sorte d’équivalent de défense du pari de Pascal. Soit les ovnis représentent une forme de technologie, soit ils ne le font pas. S’ils le font, cela semble nettement plus avancé que la technologie connue basée sur les rapports. L’étude sérieuse de ces rapports pourrait conduire à des progrès; les ignorer pourrait conduire à prendre du retard. Le coût de leur étude s’ils n’ont rien d’intéressant est le ridicule du public et le gaspillage de ressources – un prix sans doute modique à payer pour un planificateur de défense paranoïaque soulevé dans le contexte de la menace existentielle posée par les armes nucléaires.

Une approche logique pour résoudre ce problème consiste à étudier discrètement le problème avec un ensemble minimum de ressources viables. Une faible empreinte permet de garder le problème hors de la presse, ce qui évite le ridicule public et les préoccupations de contre-espionnage, et minimise également les ressources allouées à quelque chose qui pourrait ne pas être viable. Cela suggère également fortement que les programmes OVNIS d’autres pays seraient d’un grand intérêt. Si n’importe quel pays serait certainement heureux d’obtenir un avantage qualitatif, il est presque aussi important de refuser des avantages majeurs à ses concurrents. Deuxièmement, les observations prosaïques d’OVNI sont souvent le résultat de tests expérimentaux et autres. Le suivi des observations d’OVNI fournit simultanément un aperçu des programmes conventionnels tout en se protégeant contre le risque qu’il y ait réellement de la substance à des décennies de rapports étranges.

Une implication de ce point de vue est que nous nous attendrions à voir un grand nombre de programmes de renseignement étrangers s’intéresser aux ovnis. Ils seraient probablement tous assez petits et discrets – non pas parce qu’ils cachent un grand secret, mais plutôt parce qu’ils existent en grande partie comme une sorte de sauvegarde ou de contrepoids. Ils seraient tous préoccupés et probablement anxieux au sujet des autres concurrents, et tous auraient intérêt à transmettre des renseignements conventionnels lorsqu’ils pourront l’obtenir.

Dans un article précédent, je me suis mis à examiner s’il existe des preuves que les services de renseignement étrangers ont réellement examiné la question des OVNIS en premier lieu, et encore moins fait des progrès dans leur compréhension. J’ai constaté que plusieurs pays avaient en effet mis en place des programmes à des échelles variables. Les exemples à ce jour incluent le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, l’Argentine et l’ex-Union soviétique. Vous trouverez ici des encres directes vers les documents gouvernementaux de bon nombre de ces programmes. Il s’avère qu’il existe effectivement un modèle de petits programmes qui souffrent généralement de ressources et de pouvoirs limités.

Des questions importantes subsistent quant à la qualité du financement et à la pérennité de ces programmes. Luis Elizondo, ancien chef de l’AATIP, avait précédemment exprimé sa crainte que les concurrents en sachent plus que les États-Unis. Dans une interview pour mon article précédent , il a expliqué que cette préoccupation venait du niveau d’investissement russe dans des sujets impliquant la parapsychologie (souvent appelés «psychotronique» dans le contexte russe.) Les documents publiés par FOIA reflétaient des préoccupations importantes concernant l’investissement russe dans la parapsychologie de au moins la DIA et la CIA . Cependant, ces préoccupations se sont atténuées dans les années 1990 lors d’un examen du propre programme Stargate de la CIA .

Le Dr Puthoff, ancien sous-traitant de l’AATIP, a estimé que les Russes disposaient d’un vaste programme doté de ressources suffisantes sur la base d’un ensemble énigmatique de documents appelé Thread-3 . En préparation de cette pièce, j’ai obtenu indépendamment une copie des documents Thread-3. Après avoir communiqué avec George Knapp, j’ai appris qu’il avait l’intention de les publier. Compte tenu de sa position unique pour vérifier la provenance des documents et fournir leur contexte complet, je m’en remettrai à lui pour les rendre publics et ne pas les reproduire ici. Cependant, ci-dessous, je m’appuie sur des parties de Thread-3 comme source pour examiner l’affirmation selon laquelle l’Union soviétique dirigeait un programme OVNI à grande échelle.

À ce jour, les sources publiques soviétiques ont été particulièrement difficiles à analyser. Par exemple, la propagande produite par l’Union soviétique a parfaitement joué les deux côtés du récit , traitant simultanément le sujet sérieusement, tout en le ridiculisant comme une obsession américaine qui justifiait à peine les budgets de défense gonflés.

Dans cet article, je donne des notes sur ma traduction du livre du sous-marinier soviétique Vladimir Azhazha “Underwater UFOs” (titre original: Подводные НЛО) pour éclairer davantage le programme OVNI russe. Le livre déroutant fournit simultanément beaucoup de contexte sur l’étude soviétique des ovnis, ainsi que de multiples théories qui mettent à l’épreuve la crédulité.

OVNI sous-marin

Azhazha est une source et une figure majeures de l’ufologie soviétique. Premièrement, il a été publiquement reconnu comme le chef de la première organisation soviétique consacrée explicitement à l’étude des ovnis . Deuxièmement, son implication dans le sujet a commencé en 1976 – une période cruciale pour l’étude du sujet. Azhazha est resté un écrivain prolifique et controversé sur l’OVNI après la chute de l’Union soviétique.

Notamment, le livre d’Azhazha contient une collection de notes de cas décrivant des incidents d’ovnis navals. Les cas comprennent 122 incidents distincts, s’étendant de 600 avant notre ère à 2006. J’ai compilé et traduit ces cas dans un ensemble de données, disponible pour la première fois en anglais. Ils sont également disponibles au format CSV téléchargeable.

Bien que le travail et les données d’Azhazha soient intrigants, ils nécessitent également de très fortes mises en garde. La présentation des théories par Azhazha dans le livre semble souvent sans fondement, voire extravagante. Ils citent souvent des idées quasi mythologiques et des tropes de conspiration. Il faudra beaucoup plus de temps et plus de recherche pour examiner attentivement ses notes de cas. Je propose ici un examen préliminaire de deux cas, tous deux impliquant le système satellitaire GOES-9. Ces deux cas impliquent des incidents qui semblent avoir été résolus comme prosaïques par des passionnés d’OVNI au moment des incidents. Ces deux cas n’invalident pas les autres comptes, mais ils soulignent la nécessité de faire preuve de prudence dans l’utilisation de ce matériel.

Malgré ces problèmes flagrants, une grande partie de son compte rendu de l’étude soviétique des ovnis est corroborée – presque textuellement – par d’autres responsables russes impliqués dans l’effort. Malgré des différences évidentes de points de vue, les «sceptiques» et les «croyants» semblent convenir que l’Union Soviétique ne semblait avoir qu’un programme OVNI massif de 1976 à 1990 en raison d’une politique militaire d’enregistrer des incidents de phénomènes inhabituels. Azhazha et d’autres fonctionnaires sceptiques racontent la même histoire: en réalité, le programme de base était très petit et constamment entravé par un manque de ressources et une bureaucratie hostile.

Une note préliminaire sur la langue. J’ai brièvement étudié le russe à l’université et j’ai de l’expérience avec d’autres langues slaves, mais je ne parle pas couramment. Pendant tout ce temps, je me suis largement appuyé sur des outils de traduction et je n’ai fourni que des modifications légères pour corriger des erreurs de translittération évidentes ou des problèmes grammaticaux mineurs. Dans la plupart des cas, j’ai opté pour la traduction automatique plutôt que de me substituer à la mienne. En raison de la possibilité de problèmes de traduction, j’ai également conservé le russe original afin que d’autres chercheurs puissent faire leur propre traduction et voir le contexte d’origine. Les mêmes mises en garde s’appliquent partout; il est possible que j’aie mal traduit ou mal compris certains concepts.

Récapitulatif: Qui était Vladimir Azhazha?

Avant d’examiner le livre d’Azhazha, il est important de revenir sur les détails clés de sa carrière. Scientifique et ancien sous-marinier, Azhazha a été identifié comme chef d’un groupe de recherche soviétique sur les ovnis au début des années 1990:

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/DOC_0000112332.pdf

Dans l’article précédent, j’ai également fourni un compte rendu du Dr Jacques Vallée de sa rencontre et de sa conversation avec Azhazha au début des années 1990. En l’espace de quelques pages, Vallée rend compte de sa conversation avec le Dr Azhazha sur l’intérêt officiel soviétique pour le sujet:

“Chroniques d’OVNI de l’Union Soviétique: Un Samizdat Cosmique” .

Pour en savoir plus, j’ai cherché des informations sur les écrits ultérieurs d’Azhazha sur les OVNIS. Azhazha a écrit au moins sept livres sur le sujet. Son plus récent semble être “les OVNIS sous-marins” (Подводные НЛО). Le livre a été publié avec Evgeny Litvinov. Les dates de publication varient selon les éditions; une version numérique a été publiée en 2018 et est le texte principal sur lequel je me suis appuyé pour ma traduction.

Selon Azhazha, son implication dans les OVNIS a officiellement commencé vers 1976. Azhazha déclare que dans les années 1970, les sous-mariniers soviétiques ont commencé à observer des retours de sonar inhabituels qui ressemblaient à des croassements de grenouilles. Les marins ont apparemment décrit le phénomène comme “Квакеры” (“Quakers” peut-être une corruption de “Croakers”).

Au départ, l’explication était que ce bruit était le produit d’un programme anti-sous américain ou d’un nouveau système d’aides à la navigation. Cette explication a été remise en question au fil du temps, principalement parce que les sources du bruit semblaient bouger. De plus, les planificateurs de la défense soviétiques ont calculé qu’un déploiement massif d’une technologie similaire nécessiterait des dizaines de milliers de sources pour être efficace en tant que technologie anti-sous-marine. Ces calculs ont conduit certains à croire que les «Quakers» n’étaient pas de la technologie américaine.

Au fil du temps, les «Quakers» semblaient également se comporter de manière inhabituelle. Selon Azhazha, la source du bruit semble parfois suivre les sous-marins, modulant la fréquence et la tonalité des signaux. Les tentatives de renvoyer des messages sonar provoquaient souvent des réactions. Pendant cette période, la marine soviétique a commencé à explorer plus sérieusement des explications alternatives. Azhazha admet que la vie extraterrestre ou d’autres causes exotiques n’ont pas été considérées par beaucoup; la principale explication concurrente semble avoir été une forme inhabituelle de vie marine.

Finalement, un ingénieur soviétique a créé un appareil simple qui faisait un bruit de «coassement» similaire en réaction aux perturbations. Une théorie a émergé que les «coassins» pourraient être une sorte de système de capteurs distribués. Azhazha admet que les déploiements anti-sous américains semblaient souvent coïncider avec les observations des phénomènes. L’apparition des sons étranges semble avoir culminé dans les années 1970 à des latitudes élevées avant de devenir finalement rare.

Au cours de cette période, d’autres récits de phénomènes nautiques inhabituels sont devenus plus courants. Azhazha cite une éruption d’observations d’OVNIS, mettant souvent en vedette des objets inhabituels entrant ou sortant des plans d’eau. Selon Azhazha, en 1976, il a été invité par l’amiral Yuri Ivanov à examiner certains de ces dossiers.

Auparavant, Azhazha avait été chef des expéditions scientifiques sur le sous-marin de recherche “Severyanka” (en russe: «Северянка»). Les rapports indépendants de la CIA sur les publications scientifiques soviétiques confirment son rôle de chef des expéditions sur le sous-marin:

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP82-00141R000200540001-3.pdf

Compte tenu de la crainte apparente que les phénomènes de “courbatures” pourraient être une forme de vie marine inhabituelle, il va de soi qu’un sous-marinier issu des antécédents d’Azhazha pourrait être impliqué dans l’enquête sur la question. La raison formelle de son inclusion n’a pas été indiquée, au-delà de son expertise générale dans les opérations sous-marines.

Azhazha affirme que les événements ultérieurs ont changé le point de mire de l’enquête loin du phénomène “Quaker”. Il cite un incident où un cylindre d’une longueur de plusieurs centaines de mètres (200 mètres équivaut à environ 650 pieds) a été signalé planant au-dessus de l’eau dans une région reculée de l’océan Pacifique. On a dit que l’objet avait une couleur argentée et semblait être un hôte «semblable à une ruche» pour un grand nombre d’objets plus petits. Ces objets plongeraient périodiquement dans l’eau avant de retourner dans le cylindre. Le cylindre est alors parti à grande vitesse.

Azhazha enregistre un certain nombre d’autres événements similaires au cours de cette période. Selon lui, une caractéristique commune de ces incidents était que l’objet serait visible optiquement mais complètement invisible au radar. Dans plusieurs incidents signalés, des objets étranges se sont approchés extrêmement près des navires militaires et des sous-marins. Le livre décrit certains des épisodes les plus pénibles qui se produisent à bord de sous-marins contraints de manœuvrer rapidement pour éviter les collisions.

Reflétant un peu le modèle des «cinq observables» d’ Elizondo , Azhazha a décrit les objets comme «des maîtres de l’eau en tant que médium. Ils se sentent aussi confiants dans l’hydrosphère qu’ils le font dans l’atmosphère, la stratosphère ou l’espace».

Azhazha écrit: ” Le département de renseignement de la marine (russe) a également reçu des rapports d’OVNIS, mais ils étaient dispersés et aléatoires, ce qui ne permettait pas une image ou une analyse globale. Il a été décidé d’organiser une collecte systématique d’informations sur l’apparition d’OVNIS sur les eaux et dans les profondeurs de la mer. ” Finalement, cela a conduit à un ordre fournissant des instructions sur la façon de mieux signaler ces incidents, intitulé “Instructions pour l’observation des OVNIS depuis les navires et les navires” (en russe: «Инструкция по наблюдению НЛО с кораблей и судов»)

Malgré la volonté de recueillir des données, Azhazha décrit une situation politique et idéologique tendue. Décrivant potentiellement des réactions à ses propres explications plus «exotiques», il remarque: «Les tentatives d’explication de ce phénomène n’ont pas été prises au sérieux, et les scientifiques qui ont tenté de le faire ont été persécutés, accusés de dilettantisme et de profanation de la science».

Azhazha raconte en outre un échange entre l’amiral VN Chernavin et d’autres hauts fonctionnaires de la marine. Un officiel responsable de l’idéologie politique s’est plaint que la question des OVNIS était absurde et représentative du genre de «mysticisme» que l’idéologie soviétique évite.

Il est essentiel de rappeler que sous les vues marxistes-léninistes, la croyance religieuse ou mystique est considérée comme symptomatique d’un ordre économique oppressif. Marx a écrit: “La religion est le soupir de la créature opprimée, le cœur d’un monde sans cœur et l’âme des conditions sans âme. C’est l’opium du peuple.” Plus tard, Lénine écrira: « L’athéisme est une partie naturelle et inséparable du marxisme, de la théorie et de la pratique du socialisme scientifique. » En pratique, la question de la foi et de la pseudoscience était considérablement plus complexe en Union soviétique. L’armée soviétique s’appuyait sur un système de “commissaire”, impliquant des officiers responsables de la conformité politique et idéologique. Essentiellement, l’amiral était confronté à un chef de commissaires pour des raisons idéologiques.

De tels conflits étaient généralement réglés par des arguments philosophiques et politiques. Azhazha affirme que la réfutation de l’amiral était la suivante:

Si nous partons de notre philosophie marxiste-léniniste, alors le monde est illimité, infini, sans commencement et sans fin, et pourquoi ne pas supposer qu’il y a quelque part une planète comme, disons, notre Terre, avec un autre, disons, niveau de développement – plus ou moins?

Apparemment, cette réponse n’a pas été bien accueillie; le texte est quelque peu difficile à suivre mais il semble que cette objection politique ait causé des problèmes considérables dans la mise en œuvre des ordres de signaler et d’observer les OVNIS.

Le problème est redevenu plus aigu dans les cercles navals en octobre 1977, quand Azhazha raconte avoir été contacté par les services de renseignement soviétiques au sujet d’un incident dans la mer de Barents.

https://en.wikipedia.org/wiki/Barents_Sea#/media/File:Barents_Sea_map.png

Selon un officier de service, à environ 200 miles de la côte dans la mer de Barents, un groupe de sous-marins a été survolé par neuf objets non identifiés de la taille d’un hélicoptère. Chacun a été décrit comme semblant être des disques métalliques, manœuvrant de manière agressive pendant environ 18 minutes. L’équipage n’a pas pu communiquer par radio avec sa base principale.

Cet incident semble avoir provoqué une certaine action. Compte tenu des sensibilités idéologiques cependant, Azhazha décrit les autorités comme répugnant à utiliser le terme «soucoupe volante» ou «objet volant non identifié». Dans un mouvement désormais familier au public américain, la question était maintenant décrite comme “un phénomène anormal”. Le russe original est fourni ci-dessous:

Официальные органы боялись, как черт ладана, термина летающие только не
тарелки, но даже названия неопознанные летающие объекты, и все это драпировалось туманным названием аномальные явления. И инструкция была озаглавлена ​​так: «Методические указания по организации в военно-морскочом лозелескиланиланиланиланиланиланилиналинилиниланиленскиланилениланилениленилениленилениленилилинилинилинилинилиния

Bien qu’Azhazha se concentre fortement sur l’incident apparent de la mer de Barents, il était probablement moins important pour la société soviétique dans son ensemble qu’un événement en septembre 1977 connu sous le nom de «phénomène Petrozavodsk». Les phénomènes controversés impliquaient des observations de masse de phénomènes lumineux inhabituels et des observations sur une vaste région géographique du nord-ouest de la Russie et de la Finlande. Le phénomène est considéré comme quelque peu controversé et est fréquemment expliqué par le lancement du satellite soviétique Kosmos-955 – notamment par Boris Sokolov et Yuli Platov, tous deux également impliqués dans l’étude soviétique des phénomènes anormaux.

Crédit: WEWS News Channel 5 à Cleveland. Pointe du chapeau: Douglas Johnson

Sokolov et Platov ont co-écrit une brève histoire de l’étude soviétique des ovnis à cette période. Leur récit est étonnamment similaire au langage utilisé par Azhazha. En fait, la langue est si proche que les parties semblent presque identiques en termes de formulation. Leur pièce, y compris certaines parties reprises par Azhazha, constitue un cas beaucoup plus sceptique du programme soviétique. Sokolov et Platov affirment que la grande majorité des cas ont été facilement résolus et étaient le résultat de programmes de test de ballons et d’armes erronés.

Sokolov et Platov ont tous deux été interviewés pour un rapport d’enquête sur UFOlogy par WEWS News Channel 5 à Cleveland. Le clip est disponible ci-dessus et fait largement écho aux commentaires d’Azhazha et de Sokolov / Platov sur la politique soviétique sur les ovnis.

Selon Sokolov / Platov et Azhazha, l’incident de Petrozavodsk a provoqué une étude plus large des «phénomènes anormaux» à l’époque. En 1979, une directive a été émise aux organisations scientifiques pour recueillir toutes les observations potentielles de phénomènes inhabituels. En 1980, la directive a été étendue aux unités militaires. Azhazha écrit:

Cette directive permet la collecte d’informations sur les ovnis dans un immense centre d’observation via l’armée soviétique, et pratiquement sans aucun investissement financier. Chaque soldat, où qu’il se trouve, sans le savoir, devient l’un des observateurs potentiels de ce programme, car en cas d’observation d’un phénomène inhabituel, il doit rapporter ses observations par écrit selon un formulaire établi.

Cette directive “poste d’écoute” semble avoir été une tentative d’une méthode peu coûteuse de collecte de données auprès de l’armée soviétique. Cela comprend des règles pour la collecte de données sur les lancements de fusées et d’autres utilisations de la technologie spatiale. Des fonctionnaires ayant une expertise dans l’étude des effets des radiations ont été nommés à des postes élevés dans l’effort.

Selon Azhazha, un petit groupe de quatre à cinq personnes a été formé pour effectuer directement des recherches. D’autres problèmes de recherche ont été attribués aux institutions alliées selon les besoins. L’organisation scientifique principale était l’Institut du magnétisme terrestre, de l’ionosphère et de la propagation des ondes radio (IZMIRAN).

Mon article précédent sur les programmes internationaux décrivait un épisode dans lequel le directeur du programme OVNI français a contacté un représentant de l’Union soviétique en 1982. Le gouvernement soviétique a répondu par une invitation à contacter IZMIRAN. Cette référence semble corroborer le fait qu’IZMIRAN était effectivement la principale organisation scientifique de cette période.

Synthèse de l’Audit du SEPRA

Azhazha affirme que les activités du programme allaient de la collecte de rapports d’observations d’OVNIS, à l’analyse des matériaux et au développement de modèles théoriques de «diverses classes de phénomènes anormaux». Surtout, Azhazha et Platov / Sokolov conviennent que les fonds pour la recherche ont été alloués à partir du budget des organisations impliquées; aucun financement spécifique pour la recherche n’était en place.

Finalement, l’Académie soviétique des sciences a envisagé trois hypothèses principales:

  1. Les ovnis sont un produit de l’activité humaine, c’est-à-dire que les phénomènes sont d’
    origine anthropique .
  2. Les ovnis sont le produit de processus naturels se produisant sur Terre, dans l’atmosphère
    terrestre et dans l’espace proche.
  3. Les ovnis sont une manifestation des activités des «civilisations extraterrestres».

Azhazha et Sokolov / Platov notent que “OVNI” n’a jamais été accepté dans les documents officiels. Au lieu de cela, le terme «phénomènes anormaux» a toujours été utilisé. En outre, le programme a été maintenu «fermé» au grand public. Cela était dû aux quatre raisons:

  1. Le programme était étroitement aligné sur les questions de défense
  2. La «forte probabilité d’origine militaro-technique» perçue des «phénomènes étranges observés»
  3. L’association relativement fréquente des OVNIS avec des bases militaires et des concentrations d’équipement militaire
  4. Le haut degré d’intérêt militaire pour les propriétés spécifiques des OVNIS, principalement “le manque de contraste radar” et une grande maniabilité.

Bien qu’il ne soit pas clair si le programme était entièrement secret, Azhazha prétend que l’Etat a dirigé une couverture médiatique minimale et que les publications sur les OVNIS ont été “recommandées” pour être envoyées pour examen par l’Académie soviétique des sciences. Au fil des ans, le programme a reçu différents noms de code, dont «Grid», «Galaxy» et «Horizon». Dans chaque cas, le programme était divisé entre une composante militaire et une composante scientifique – souvent suffixées comme «MO» ou «AN». Selon Azhazha, le programme a été officiellement clôturé en 1990.

“Mythologie” ou folie?

Le ton du livre pivote brusquement alors qu’Azhazha passe à fournir une liste énumérée d’incidents et une analyse correspondante de leurs implications. La traduction devient beaucoup plus complexe dans ces derniers passages. Dans les parties «analytiques», il est parfois difficile de savoir quand Azhazha résume, récapitule la mythologie ou fait des affirmations chauves.

Par exemple, Azhazha passe un temps considérable à décrire des théories «ésotériques» qui présentent une sorte de civilisation atlante qui a partiellement transcendé la matérialité. Dans d’autres passages, il semble affirmer que la Terre a subi des périodes de guerre nucléaire étendue au cours de son histoire profonde. Des sections déconcertantes interprètent le calendrier maya comme la preuve d’un cataclysme nucléaire qui a modifié la rotation de la Terre.

D’autres piliers de la pensée conspirationniste font des apparitions, y compris le supposé “Sphinx” sur Mars et les supposées structures lunaires. Dans des passages encore plus confus, une sorte d’histoire partielle d’un conflit entre Vénus, Mars et la Terre est décrite. La théorie tentaculaire touche à nouveau aux idées atlantes, ainsi qu’à l’incorporation de mythes mondiaux sur les dragons. Partout, il y a des idées quasi-spirituelles impliquant l’évolution et des changements environnementaux oubliés depuis longtemps. Très peu de preuves discernables sont fournies; les sections sont franchement difficiles à traduire et à lire.

Parsemées d’analyses occasionnelles sur les résultats. Par exemple, Azhazha propose le commentaire suivant “Je pense que notre civilisation ne vivra pas longtemps. Par conséquent, ‘ils’ cherchent à ralentir quelque peu notre développement scientifique et technologique et ne nous permettent pas délibérément de découvrir les phénomènes sur lesquels leur technologie est basée. . ” Il n’est pas clair d’après le contexte si «ils» se réfèrent à une espèce extraterrestre, à un être ésotérique d’une certaine sorte, ou à une civilisation terrestre précurseur.

Résumé d’Azhazha

Le livre est extrêmement complexe à résumer. Au lieu de cela, j’offrirai le propre résumé d’Azhazha qu’il fournit en neuf points énumérés:

  1. Azhazha souligne à nouveau un très grand nombre d’incidents d’ovnis en mer
  2. Selon l’estimation d’Azhazha, près de 40% des observations d’OVNIS océaniques étaient souterraines. Il considère cela comme une preuve que «les extraterrestres préfèrent un environnement aquatique … où ils se sentent plus secrets et en sécurité».
  3. Il évalue les phénomènes de “courbatures” provoqués par les OVNI mobiles qui créent une grille d’infrastructure dynamique et changeante. Il affirme en outre que la grille a un aspect “psychotronique” qui vise à éloigner les sous-marins de l’OTAN et soviétiques / russes. Il relie les observations de “colonnes d’eau”, “dômes de perturbations de l’eau”, et divers phénomènes de lumière nautique comme étant également liés aux OVNIS
  4. La présence d ‘«extraterrestres» dans l’océan coïncide avec l’activité humaine, principalement en ce qui concerne l’armée. Les essais d’armes nucléaires et autres dans l’océan sont préoccupants.
  5. Les contacts les plus «denses et dangereux» se produisent près des «bases» ou des «approches vers elles». De plus, il affirme que le plus grand nombre de «bases» se trouvent dans l’océan Atlantique
  6. Le sixième point est quelque peu difficile à déchiffrer. Azhazha affirme que “l’existence d’une civilisation sous-marine sur Terre a le droit d’exister”. Il cite un prétendu “brevet international” qui semble ne pas exister.
  7. Azhazha réfléchit à l’existence d’ovnis vraiment massifs. Il demande pourquoi de telles structures énormes seraient construites. Répondant à sa propre question, il écrit: «[L] ‘auteur de ce livre a longtemps mûri la conviction que toutes les civilisations, ayant atteint un certain stade technologique de développement, créent et vivent dans des bases de navires, des mondes créés artificiellement adaptés à tous les besoins. de leurs habitants, constamment entretenu et amélioré. Un tel monde artificiel est autosuffisant et ne dépend d’aucune planète ni de conditions physiques. Il est capable de se déplacer aussi longtemps qu’il le souhaite, apparemment dans n’importe quel environnement. qui sont apparemment capables de se déplacer même d’un système planétaire à un autre, sont également observés sur notre Terre. “
  8. Sans une transparence totale sur la présence d ‘«extraterrestres sur terre», il est impossible d’avoir un transport réellement sûr en surface et sous la surface. Azhazha affirme qu’un autre livre sur cette question de «sécurité» sera à paraître.
  9. Il conclut en affirmant que pour assurer la “coexistence normale” de la civilisation humaine avec celle “d’un autre esprit”, il est nécessaire d’effectuer un grand nombre de préparatifs. Le premier d’entre eux est «une éducation xénologique planétaire correctement organisée dans un certain nombre d’établissements d’enseignement supérieur». Il prétend que cela se produit déjà d’une manière très complexe aux États-Unis et en Russie, mais qu’il s’agit d’une conversation séparée et alambiquée.

Exemple de cas: GOES-9

https://en.wikipedia.org/wiki/GOES_9#/media/File:GOES8_12.jpg

Pour donner un aperçu des cas rassemblés dans le livre, voici deux exemples du début des années 1990. Tous deux font référence au satellite météorologique GOES-9, l’un des satellites géostationnaires environnementaux opérationnels géostationnaires de la National Oceanic and Atmospheric Administration.

Les cas font référence à des objets apparemment massifs (350 et 400 kilomètres de diamètre) censés être capturés par imagerie satellite:

NUMÉRO DE DOSSIER AN EMPLACEMENT DESCRIPTION RUSSE DESCRIPTION EN ANGLAIS
105 1992 Océan Pacifique Chili Инфракрасные камеры геостационарного спутника США и Чили «GOES-9» зафиксировали пролет гигантского на вид искусственного тела, диаметром около 400 километров над побережьем Чили. Les caméras infrarouges du satellite géostationnaire des États-Unis et du Chili “GOES-9” ont enregistré le vol d’un corps artificiel d’aspect géant, d’un diamètre d’environ 400 kilomètres au-dessus de la côte du Chili.
107 1993 océan Pacifique Тот же спутник «GOES-9» зафиксировал ДОП гигантских размеров, диаметром около 350 километров на скорек скометров на километров на километров на скоретерек пеметрек на километров. Le satellite “GOES-9” a enregistré un OVNI géant, d’un diamètre d’environ 350 kilomètres et d’une vitesse de déplacement de 10 000 km / h

En 1997, un incident similaire a été enregistré et discuté sur des groupes de discussion par courrier électronique. L’image ci-dessous montre un petit nombre de points blancs qui ont été apparemment interprétés comme des OVNIS à l’époque:

Simultanément, ceux-ci ont été identifiés comme des artefacts photographiques numériques probables. Un chercheur sur les ovnis a noté que l’incident semblait être le résultat de mauvaises données plutôt que d’ovnis massifs au large des côtes du Chili.

http://ufoupdateslist.com/1997/apr/m25-010.shtml

La source d’Azhazha pour les observations précédentes n’est pas fournie. Cependant, il semble possible, sinon probable, qu’Azhazha ait simplement mal interprété les données.

Références à Azhazha dans Thread-3

Les matériaux “Thread-3” obtenus par George Knapp et Bryan Gresh au début des années 1990 offrent une troisième source sur cette période. Ces documents décrivent le programme OVNI soviétique et certaines de ses découvertes, et n’ont jamais été rendus publics. Les lecteurs intéressés par l’historique complet de Thread-3 peuvent trouver mon précédent article d’intérêt.

Comme mentionné ci-dessus, j’ai obtenu indépendamment une copie de ces documents et j’ai commencé à les analyser. Les documents sont similaires au livre d’Azhazha à certains égards; ils contiennent de nombreux indices et éléments d’information intéressants, mais contiennent également des déclarations et des théories étranges. En raison de la complexité qui les entoure, il n’est pas possible de strictement «vérifier» ces documents. Cependant, j’ai vérifié que les copies que j’ai reçues sont bien les mêmes que celles obtenues par Knapp et Gresh.

Azhazha est mentionné cinq fois par son nom dans les documents. Dans le premier passage, il est décrit aux côtés de Felix Zigel (également discuté dans mon article précédent) comme travaillant sur les problèmes d’OVNI dès les années 1960. Cependant, selon ces documents, la plupart de ces travaux impliquaient de faire des arguments généraux sur l’importance des phénomènes et de suivre les recherches étrangères sur le sujet – en particulier françaises et américaines. Le récit de Thread-3 convient également que le “phénomène Petrozavodsk” a incité une vague de changements de politique, comme décrit ci-dessus.

Azhazha apparaît à nouveau dans les documents contenant des copies des documents «MJ-12» qui ont longtemps circulé parmi les théoriciens du complot. Un manuscrit du travail d’Azhazha est par la suite cité dans un passage haletant sur des rencontres présumées de cosmonautes, et à nouveau dans une autre section sur les incidents aériens. Enfin, les documents font référence à l’approbation d’Azhazha en tant que président d’un groupe étudiant les OVNIS vers 1979.

Fait intéressant, les documents semblent ne faire aucune mention des incidents navals et sous-marins cités par Azhazha. En somme, le matériel de Thread-3 décrit Azhazha comme étant passionnément impliqué dans l’OVNIlogie depuis le début – mais principalement comme un promoteur du sujet et un conduit vers des UFOlogistes étrangers.

Conclusions préliminaires

Cet article n’est pas une tentative de faire une chronique exhaustive du programme soviétique – un tel effort exigerait beaucoup plus de travail de traduction et d’accès aux sources que ce qui est actuellement pratique. Cependant, il fournit plusieurs choses:

  1. Notes sur un livre non traduit par un personnage clé de l’ufologie soviétique
  2. La publication d’un petit ensemble de données sur les rencontres navales
  3. Comparaison croisée initiale avec l’activité d’autres gouvernements (notamment le rayonnement français avorté au début des années 1980)
  4. Contribution du matériel Thread-3 pas encore public

Pris ensemble, il existe un petit nombre de conclusions préliminaires:

  1. Le programme soviétique apparaissait superficiellement massif en raison de la politique militaire du «poste d’écoute», mais dans la pratique, il était limité à environ cinq personnes sans budget dédié
  2. Selon Azhazha, une source connue pour exagérer l’importance du sujet, le programme d’avant 1976 était dispersé et désorganisé en ce qui concerne les données.
  3. Comme dans le contexte américain moderne, la dénomination s’est avérée délicate. Curieusement, les officiels soviétiques ont également renommé les OVNIS en «phénomènes anormaux» pour rendre le sujet plus acceptable.
  4. Toutes les sources semblent convenir que le “phénomène de Petrozavodsk” était l’événement le plus important de l’ufologie soviétique. Il y a une controverse persistante aujourd’hui sur l’explication; Sokolov et Platov affirment que cela a finalement été causé par un lancement de satellite.

Dans l’ensemble, le programme soviétique semble correspondre au moule stratégique décrit ci-dessus: un programme doté de ressources minimales conçu pour exploiter à peu de frais les ressources d’observation afin de se protéger contre les rapports d’étrangers.

Des participants comme Sokolov et Platov ont également mis l’accent sur l’aspect traditionnel de l’intelligence de leur travail. D’autres comme Azhazha ont fait des affirmations fortes, mais avec des preuves limitées. Les participants au programme semblaient souvent préoccupés par les rapports étrangers et par la possibilité que ce qu’ils observaient était la technologie américaine. Eux aussi se sont débattus avec la question persistante: qui d’autre sait? Que savent-ils?

La réponse préliminaire semble être: tout le monde a ces rapports dans la communauté internationale, mais personne ne sait grand-chose à leur sujet.

Annexe A: Bibliographie

Etant donné que l’ufologie soviétique et russe n’est pas bien représentée en Occident, j’ai inclus la “literatura” ou bibliographie fournie dans le livre. Des copies de l’original en russe et en anglais sont fournies et donnent un aperçu des sources sur lesquelles Azhazha s’est appuyé:

Russe:

Anglais

  1. Planète Avinsky VI des anciens secrets. M: “Votre chemin”, 2003.
  2. Azhazha VG, Shnee NA Quelque chose sur les ovnis. M: “Samizdat” “1980.
  3. Azhazha VG et coll. Attention: OVNI! M.: série “à Tout le monde sur les OVNIS”, 1991.
  4. Azhazha VG Sous le capot d’un autre esprit. M .: “RIPOL classic”, 2002.
    5.Azhazha VG Mystère ufologique. Réservation. M.: «AIF-Print», 2002.
  5. Azhazha VG, Zabelyshenskiy VI le phénomène OVNI. Arguments d’UFOlogy. M .: “RIPOL classic”, 2006.
  6. Azhazha VG La poursuite des OVNIS. M .: “Veche”, 2007.
    8.Anistratenko LA gravité et OVNIS. Kaliningrad: “Yantarny Skaz”, 2003.
  7. Anomalies et phénomènes. Moscou: “Logos-Media”, 2002.
  8. Atlas du monde. Moscou: FSUE “Cartographie”, 2003.
  9. Basterfill Keith. OVNI: théorie de la réflexion. Saint-Pétersbourg: “Kopi-Park”, 2004.
  10. Belimov GS Proximité avec des extraterrestres. Moscou: “RIPOL classic”, 2005.
  11. classeur Ommo. Ce que nous savons vraiment des soucoupes volantes. New York, 1967.
  12. Biryuk AV UFO-secret coup. M.: «Gamma-Press», 2002.
  13. Valle Jacques. Anatomie d’un phénomène. Chicago: Regnery, 1965.
  14. Valle Jacques. Chroniques de l’apparition des extraterrestres. M.: «Kron-Press»., 2000.
  15. Vilinbakhov VB Preuve des OVNIS avant 1947. L.: Manuscrit, 1980.
  16. Vilinbakhov VB OVNI dans notre ciel. L.: Manuscrit, 1982.
  17. Von Wittenburg Bernd. Shah à la planète Terre. M .: “Nouvelle planète”, 1998.
  18. georgitsa Florin. OZN: O Problème Moderna. Iasi, 1973.
  19. Gerstein MB De l’autre côté de l’OVNI. M., Saint-Pétersbourg: “Dilya”, 2002.
  20. Goldberg Bruce. Les extraterrestres du futur. Kiev: “Sofia”, 1998.
  21. Énigmes AA de Gorbovsky sur Nay-Starata istoriya. Sofia: “Narodna Prosveta”, 1980.
  22. Grundman Ryszard, Repetsky Bronislav. Les pilotes polonais de rencontres avec des ovnis. Cracovie, 1999.
  23. Gud T. La menace d’invasion. Moscou: “Eksmo-Press”, 2002.
  24. Delyan Dimitr. Sérieusement sur les OVNIS. Moscou: MAI, 1991.
  25. Dotsenko VD Histoire de l’art naval. Moscou: “Eksmo”, 2005.
  26. Drake Raymond. Dieux et extraterrestres dans l’Orient ancien. De la collection “Dieux qui ont créé le ciel et la terre”. Moscou: “Veche”, 2000.
  27. Eltsine MS, Lebedev NG Mort de pilotes d’OVNIS. Kirghizistan, 1989.
  28. Erin N., Ilyinsky Yu. Incroyables secrets des ovnis. M., 1990.
  29. Zamoyski Lolly. OVNIS. Ils sont déjà là … Moscou: “OLMA-Press”, 2002.
  30. Znih Lusian. Goscie z Rosmosu? Gdansk: KaB., 1980.
  31. Karpenko Maxim. L’univers est raisonnable. Moscou: “Monde de la géographie”, 1992.
  32. Kareva K., Potapov VV Grands secrets mystiques et énigmes du XXe siècle. Moscou: “Martin”, 2003.
  33. Kiel John. OVNI: opération “cheval de Troie”. Saint-Pétersbourg: “Interstartservice”, 1992.
  34. Kehow Donald. Les extraterrestres de l’espace. La vraie histoire des ovnis. New York, 1973.
  35. Kolchin GK UFO: faits et documents. L.: GO URSS, 1991.
  36. Kolchin GK le phénomène OVNI. Vue depuis la Russie. Saint-Pétersbourg: “Stalker”, 1994.
  37. Kolchin GK le phénomène OVNI. Vue de la Russie (édition augmentée et révisée). Saint-Pétersbourg: “Likran”, 1997.
  38. Kuzovkin AS, Nepomnyashchy NN OVNI demande l’atterrissage. M.: «Profizdat», 1991.
  39. Kuzovkin AS, Nepomnyashchy NN le livre des secrets-6. M.: “Mystère”, 1994.
  40. Lesnyakevich Robert. UFO nad granica. Polska, 2000.
  41. Lisov GP Man – une créature non terrestre. Saint-Pétersbourg: “Construction navale”, 1994.
  42. Litvinov EP Rapports dans les bulletins du KAYA RGO. Saint-Pétersbourg, № 4 (2004), 5 (2006), 6 (2007), 7 (2007), 8, partie I et partie II (2007).
  43. Lorenzen Koral et Jim. OVNIS – – – Toute l’histoire. L.: “Signet Book”, 1969.
  44. Mcgrave J. Histoire du problème des OVNIS au Canada. Canada, 1976.
  45. Mckampbell James. Ufologie. Nouvelles perspectives de la science et du bon sens. 1973.
  46. Menzel, Donald. À propos des soucoupes volantes. M.: “Littérature étrangère”, 1962.
  47. Mostovich Arnold. Nous sommes de l’espace extra-atmosphérique. Mon Kosmosu. Warszawa, 1972.
  48. Nepomnyashchy NN XX siècle: chronique de l’inexplicable. Année après année. (Collection). M .: “Olympus”, “AST”, 1997
  49. Nepomnyashchy NN Wanderers de l’Univers. M.: “Olympus”, “AST”, 1998.
  50. Nepomnyashchy NN XX siècle: chronique de l’inexplicable. Événement après événement. M.: “Olympus”, “AST”, 1998.
  51. Nepomnyashchy NN Fichiers secrets du FBI. M.: «Veche», 2002.
  52. OVNI. Les origines des vérités. (La collection, compilée par Vladimir Avinsky.) Samara: “Alpha”, 1991.
  53. O’neill Richard. Un phénomène mystérieux. Un monde mystérieux. Nizhny Novgorod: “decom”, 1995.
  54. Forces occultes en URSS. (Collection, compilée par A. Pervushin.) Le chef du “KGB contre les OVNIS”. Saint-Pétersbourg., 1998.
  55. Piens Christian. Les OVNI du passe. Marabout Belgique, 1977.
  56. Piccard J., Dietz R. Profondeur sept milles. 1963.
  57. Popovich, ML un OVNI sur la planète Terre. SPb. : GPU, 2003.
  58. Potapov V. les Grands miracles mystiques du XXe siècle. M: «Martin», 2002.
  59. Potapov Vladimir les Grands mystères des ovnis du XXe siècle. M: «Martin», 2002.
  60. La vérité sur les OVNIS des voûtes du KGB («dossier bleu»). M.: “Sliding”, 2003.
  61. Pravdivtsev VL Doc. film-OVNI: passer sous l’eau. Moscou: REN-TV, 2004.
  62. Pravdivtsev VL Doc. film-Secrets de trois océans: à la poursuite d’un fantôme. M.: PTP-TV, 2005.
  63. Priyma AK Rencontres avec des inhumains, M.: “Santax-Press”, 1997.
  64. Priyma AK UFO? Témoins oculaires de l’inconnu. M.: “Fair”, 1997.
  65. Rakov AG Nous sommes venus en paix. L.: «Lenizdat», 1991.
  66. Ricci David. Encyclopédie des OVNIS et des extraterrestres. M.: «Veche», 1998.
  67. Rogozhkin V. Yu. eniologiya. Rostov-sur-le-Don, Moscou: “Pantori”, 2001.
  68. Randle Kevin. Soucoupes volantes – vérité ou fiction. Moscou: «Kron-Press», 1998.
  69. Sanderson Ivan. Résidents invisibles. New York, 197 ,.
  70. Sanderson A. Tvari. M.: OIT33, 1991.
  71. Collection: la deuxième vague. Rostov-sur-le-Don: “enio”, 2001.
  72. Collection: Fenid. Numéro 2. Moscou: «nouvelles», 1990.
  73. Sobolev VV Anciennes prophéties de l’époque de l’Atlantide à l’Apocalypse de Nostradamus. Deuxième partie. Tcheliabinsk, 1997.
  74. Soboleva GA et coll. Secrets de civilisations extraterrestres. M .: “RIPOLL classic”, 2001.
  75. Spat Frank. Secrets de l’abîme océanique. M .: “RIPOLL classic”, 2004.
  76. Steiger brad. Réunions extraterrestres. New York: Grosset et Dunlap, 1978.
  77. Sturrock PA L’énigme de l’OVNI. New York, 2000.
  78. Stevens Wendell. OVNI: Contact sous-marin. 1983
  79. Tarasov NI la lueur de la mer. M.: «Science», 1956.
  80. Thompson Richard. Aliens: une vue des profondeurs des siècles, Moscou: “Livre philosophique”, 1999.
  81. tranchée Brinsley Le Per. Visiteurs Misterios. Londres, 1975.
  82. Trench, Brinsley Le Pere. Les gens célestes. Moscou: «Kron-Press», 1998.
  83. Planète Fateev AV des condamnés. Rostov-sur-le-Don: “Phoenix”, 1998.
  84. Fort Charles. Les livres de Charls Fort Holt, 1941.
  85. Fort Charles. 1001 miracles oubliés. Le livre des damnés. Saint-Pétersbourg: “LAN”, 1997.
  86. Hall Richard. La preuve d’OVNI. Washington, DC: NICAP, 1964.
  87. TSGA de la marine de l’URSS, f. 315, op. 1, d. 519.
  88. Encyclopédie de Tchernobrov VA des endroits mystérieux du monde. M.: «Veche», 2004.
  89. Shigin V. Ghost à la chasse. M .: “Jeune garde”, 2005.
  90. Schneider Adolf. Besucher aus dern All Freiburg. 1976.
  91. Schneider Adolfi Malthaner Hubert. Das Geheimnis der unbekkannten Flugobjekte. Freibuerg, 1976.
  92. Shulman Solomon. Les étrangers au-dessus de la Russie. M.: «Profizdat», 1990.
  93. Shurinov BA Paradoxe du XXe siècle. M.: “Relations internationales”, 1990.
  94. Andrews George. Les extraterrestres sont parmi nous. Kharkiv: “Family Leisure Club”, 2002.
  95. Encyclopédie du mystère et du sensationnalisme. Un phénomène mystérieux. Minsk: “Littérature”, 1997.
  96. Yablokov M. Prisheltsy? Ils sont déjà là! Moscou: “AiF-Print”, 2001.

Annexe B: Cas navals

L’ensemble de données complet peut être téléchargé au format CSV ci-dessous. Notez qu’Azhazha utilise un acronyme idiosyncratique pour UFO en russe: “ДОП.”

Télécharger l’ensemble de données

NUMÉRO DE DOSSIER AN EMPLACEMENT DESCRIPTION RUSSE DESCRIPTION EN ANGLAIS
1 600 avant notre ère méditerranéen Отмечались полеты «огромных бревен» при боевом столкновении лакадемонцев с греками. Il a été noté voler «d’énormes bûches» dans des affrontements de lacédémonie avec les Grecs.
2 600 avant notre ère méditerranéen Массовое наблюдение в течение длительного времени «факела» в небе, сопровождавшего флот карфагеге Observation de masse pendant une longue période de la “torche” dans le ciel, qui accompagna la flotte carthaginoise jusqu’aux côtes italiennes.
3 1608 méditerranéen У берегов Франции на небе несколько раз демонстрировались битвы и морское сражение. В двух эпизодах происходило затмение неба: днем ​​наступила абсолютная тьма на два часа, чувствово Au large des côtes françaises, batailles et batailles navales ont été montrées à plusieurs reprises dans le ciel. En deux épisodes, il y a eu une éclipse du ciel: l’après-midi, l’obscurité était absolue pendant deux heures, une odeur de soufre et de poudre à canon se faisait sentir.
4 1717 Caraïbes При переходе фрегата «Ла Валера» курсом зюйд-ост к острову Мартиника экипаж наблюдал плодйвоская наблюдал. Lors du passage de la frégate “La Valera” cours Sud-Est vers l’île de la Martinique, l’équipage a observé un objet plat au-dessus de l’eau.
5 1739 Mer du Japon Командир русской бригантины « Архангел Михаил» капитан 1-го ранга М. Шпанберг наблюдал вместе с членами экипажа «падение звезды» длиной три метра, с ярким лучом, осветившим все судно. Le commandant du brigantin russe “Archange Michael”, le capitaine de 1er rang M. Shpanberg, a regardé avec les membres de l’équipage “tomber de l’étoile” de trois mètres de long, avec un faisceau lumineux qui éclairait tout le navire.
6 1780 atlantique Пришедшая с запада «странная туча» на 14 часов закрыла небо над побережьем англских колоний в США. «Было настолько темно, что у самых глаз не видно было листа белой бумаги». Un “nuage étrange” venu de l’Ouest a fermé le ciel au-dessus de la côte des colonies britanniques aux États-Unis pendant 14 heures. “Il faisait si sombre que vous ne pouviez pas voir une feuille de papier blanc près de vos yeux.”
sept 1845 baltique C брига «Агамемнон» вблизи острова Борнхольм наблюдалось «сильное пламя», площадью в 10 квадратных метров, вырывающееся из метрового объекта на воде. Оно не гасло от набегающих волн. Depuis le brick “Agamemnon” près de l’île de Bornholm, une “forte flamme” a été observée, d’une superficie de 10 mètres carrés, jaillissant d’un objet d’un mètre de long sur l’eau. Il n’est pas éteint des ondes incidentes.
8 1845 baltique С корабля «Гангут» наблюдали у Дагерорского маяка «пролет метеора». Вице-адмирал Лазарев-второй связал воедино оба явления. Le navire “Gangut” a été observé dans le phare de Digerirlo “météore volant”. Le vice-amiral Lazarev est le deuxième à avoir lié les deux phénomènes.
9 1886 États-Unis continentaux Массовое наблюдение наступления внезапной темноты. Огромное «пятно» на небе, перемещаясь на восток, постепенно погружало во тьму всю страну в тевечев. Observation de masse de l’apparition soudaine de l’obscurité. Une immense “tache” dans le ciel, se déplaçant vers l’Est, plongea progressivement tout le pays dans l’obscurité pendant trois heures.
dix 1893 Mer de Chine orientale С британских кораблей «Кэролайн» и «Леандер» наблюдали групповые полеты: днем ​​- дисыв, ночью кранй. Общее время наблюдения не менее десяти часов. Des navires britanniques “Caroline” et “Leander” ont observé des vols de groupe: pendant la journée – disques, la nuit feux rouges. La durée totale d’observation n’est pas inférieure à dix heures.
11 1901 Golfe Persique Капитан корабля «Кильве» Хоусизон на докладе в Королевском метеорологическом обществе заявил о наблюдении утром в течение 15 минут светящихся кругов на небольшой высоте над поверхностью моря. Они возникали перед кораблем вспышками света, сменяющими друг друга со скоростью 60 миль в час. Le capitaine du navire “Kilve” Housizon sur un rapport à la société météorologique royale a fait état de l’observation du matin pendant 15 minutes de cercles lumineux à basse altitude au-dessus de la surface de la mer. Ils sont apparus devant le navire dans des éclairs de lumière, alternant les uns avec les autres à une vitesse de 60 miles par heure.
12 1904 Mer de Chine orientale С корабля США «Сэплай» наблюдали около трех минут групповой полет трех объектов на растоянививитовитовотовитовитовитовитоваливина девотовитовитовитовина на растоянивитовитовитовитивотивотовитивотовитовитовитовония Depuis l’USS Seplay, un vol de groupe de trois objets à une distance de deux kilomètres a été observé pendant environ trois minutes
13 1912 la mer du Nord Зафиксировано массовое наблюдение над базой Ширнесс, в устье реки Темзы огромного «дирижабля без гондолы», который на скорости 90 км / час скрылся в сторону Дуврского пролива. Этот эпизод обсуждался в Палате общин. Une observation massive a été enregistrée au-dessus de la base de Sheerness, à l’embouchure de la Tamise, d’un énorme “dirigeable sans télécabine”, qui a disparu à une vitesse de 90 km / h vers le détroit de Douvres. Cet épisode a été discuté à la Chambre des communes.
14 1913 atlantique Сотни очевидцев со 143 точек наблюдения, включая корабли, отмечали пролет волнами около 300 объектов. Траектория: от Саскачевана (Канада) через район Бермудских островов до мыса Сао-Рок (Бразилилия) – бразилилевов до мыса Сао-Рок (Бразилилия). Высота полета: 40 -70 километров, скорость: 8 -10 км / сек. Des centaines de témoins oculaires de 143 points d’observation, dont des navires, ont noté le passage de vagues d’environ 300 objets. Trajectoire: de la Saskatchewan (Canada) à travers la région des Bermudes jusqu’au cap Sao Rock (Brésil) – plus de 9 000 kilomètres. Altitude de vol: 40-70 kilomètres, vitesse: 8-10 km / sec.
15 1913 atlantique Примерно через пять часов (в 2,30 ночи) по этой же траектории вновь зафиксирован массовый пролет объектов (Земля за это время повернулась на 75 градусов). Environ cinq heures plus tard (à 2 h 30), un vol massif d’objets a de nouveau été enregistré le long de la même trajectoire. (la Terre a tourné de 75 degrés pendant ce temps). NB: “plus tard” Se réfère au cas 14.
16 1913 la mer du Nord С британского корабля «Сити оф Лидс» наблюдали над собой объект, летевший около двух минут в певевев. Depuis le navire britannique “City of Leeds” a observé un objet volant environ deux minutes en direction nord.
17 1913 mer irlandaise Массовое наблюдение, включая береговую охрану, «дирижабля», летевшего на большой скосрости от редивила редидидивиделения Surveillance de masse, y compris la garde côtière, d’un «dirigeable» volant à grande vitesse de Hornsey à Liverpool et au-delà.
18 1922 atlantique Офицер Фр. С. Блессинг поведал газете «Нью-Йорк таймс» о наблюдении пролета странного метеора в течение метеора в течение метеора в теченитие тредету В 21.30 он заметил его в 10 градусах над горизонтом. Он летел с болышой скоростью, описал большую дугу перед кораблем, стоявшим у побережья бразиливие кораблем. Его размер был с Луну. Шар имел ослепительно яркий красный цвет и был окружен сияющим ореолом. За ним тянулся длинный огненный шлейф. Судно и все вокруг на 3550 метров были залиты светом. Оказалось, что это явление видели и в Буэнос-Айресе, и в Монтевидео. Officier FR. S. Blessing a raconté au New York Times avoir observé le passage d’un étrange météore pendant trois minutes et 20 secondes. À 21h30, il l’a repéré à 10 degrés au-dessus de l’horizon. Il volait à grande vitesse, décrivait un grand arc devant le navire gisant au large des côtes brésiliennes à Hoboken, et traversait l’horizon à l’est. C’était la taille de la lune. La balle avait une couleur rouge vif éblouissante et était entourée d’un halo lumineux. Une longue traînée de feu le suivit. Le navire et tout autour à 3550 mètres ont été inondés de lumière. Il s’est avéré que ce phénomène a été observé à la fois à Buenos Aires et à Montevideo.
19 1936 mer barent В течение нескольких месяцев фиксировались еженедельные облеты воздушными объектами со сторовы согоровные согоровенный согогоревенный согогоревенный Это были организованные полеты в строю, обходившие военные аванпосты. Pendant plusieurs mois, des survols hebdomadaires d’objets aériens depuis le côté ont été enregistrés sur la côte norvégienne de la péninsule de Kola. Il s’agissait de vols organisés en formation, contournant les avant-postes militaires.
20 1938 océan Arctique В 10 часов утра в районе Норильск -Дудинка (Обская губа) на два часа наступила неожиданно тьма. «Рассвет» был кроваво-красным. A 10 heures du matin dans la région de Norilsk-Dudinka (Ob Bay) pendant deux heures, il y eut une obscurité inattendue. L’aube était rouge sang.
21 1942 mer Baltique На протяжении трех часов голландский крейсер «Тремп» преследовался дискообразным объектом гигантских размеров, после чего ДОП улетел со скоростью не менее 6000 км / час. Pendant trois heures, le croiseur néerlandais “Tremp” a été poursuivi par un objet en forme de disque de taille gigantesque, après quoi il s’est envolé à une vitesse d’au moins 6000 km / h.
22 1942 Océan Pacifique Îles Salomon Зафиксирован массовый пролет объектов группами по 10 -12 штук над островами, в общей сложности бтотевестовара полестрования Un vol massif d’objets par groupes de 10 à 12 pièces au-dessus des îles a été enregistré, avec un total de plus de 150 véhicules argentés.
23 1943 Mer de Norvège Четыре светящихся диска в течение часа сопровождали конвой, совершая разумные действия. Quatre disques incandescents ont accompagné le convoi pendant une heure, effectuant des actions raisonnables.
24 1943 la mer du Nord Четыре германские РЛС зафиксировали пролет большого цилиндрического объекта со скоростью 2,5 Маха. Quatre radars allemands ont enregistré le passage d’un gros objet cylindrique à une vitesse de Mach 2,5.
25 1943 méditerranéen Огромных размеров черное облако появилось в штилевую погоду над районом высадки десанта союзных войск на побережье Северной Африки. Оно 10 (!) Дней прикрывало данную акваторию и сушу от немецких бомбардировщиков. Un énorme nuage noir est apparu par temps calme sur la zone de débarquement des troupes alliées sur la côte nord-africaine. Il a couvert cette zone d’eau et atterri des bombardiers allemands pendant 10 (!) Jours
26 1945 Îles Mariannes de l’océan Pacifique Американская эскадра направлялась на остров Окинава для высадки десанта. При продвижении вдоль Марианских островов только на экранах радаров наблюдали приближенские островов только на экранах радаров наблюдали приближенибие ботовя приближенибитотвек приближенибитотвек приближение бтотвек приблисение бтотвек приближение бтотвякототовек приблисание » Они прошли в 600 метрах над эскадрой со скоростью 1600 км / час. Истребители, поднятые с авианосцев, беспрепятственно проскочили через эту армаду. L’escadre américaine se dirigeait vers l’île d’Okinawa pour le débarquement des troupes. En se déplaçant le long des îles Mariannes, seuls les écrans radar ont observé l’approche de plus de 260 «objets denses» à une distance de 160 km. Ils sont passés à 600 mètres au-dessus de l’escadron à une vitesse de 1600 km / h. Avions de combat soulevés des porte-avions traversé cette armada sans encombre.
27 1947 baltique Групповой полет мини-ДОП. Зенитчики артдивизиона наблюдали облеты вокруг орудий группы малых дисковидных объектов, диаметром около 70 сантиметров. Через некоторое время «изучения» позиции военных они поднялись вверх и были втянуты более крупными дисками, после чего вся эскадрилья медленно улетела в сторону моря. Vol de groupe mini-OVNIS. Les artilleurs antiaériens de la division d’artillerie ont observé des survols autour des canons d’un groupe de petits objets en forme de disque d’un diamètre d’environ 70 centimètres. Après un certain temps à «étudier» la position des militaires, ils se sont levés et ont été attirés par des disques plus grands, après quoi l’escadron entier s’est lentement envolé vers la mer.
28 1947 méditerranéen С борта французского эсминца «Рюся» на расстоянии полутора километров наблюдали ночью проблет готоготоготоготоготогоготоготоготогоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготоготогогор Depuis le destroyer français “Ryusya” à une distance d’un kilomètre et demi, le vol a été observé de nuit un objet en forme de cigare bleuâtre.
29 1951 La mer jaune 14 радаров американских ВМС вели ночью слежение за ДОП, который описывал круги над эскадрой корый над эскадройбираверевиравина Коревиевина Коревиевиравена Коревидевиравидеговиревиравидеговидевиревиравина коревировиравина коревидевинавина коревировиравиная Скорость полетов ДОП была до 1800 км / час, высота перемещения – порядка 1500 метров, расстояние до Дотов Доток дотовика делика дотовика дотовика дотов дельтовиков Слежение велось около семи часов. 14 radars de la marine américaine suivaient l’OVNI la nuit, ce qui décrivait des cercles au-dessus d’un escadron de navires au large des côtes de la Corée du Sud. La vitesse des vols d’OVNI était jusqu’à 1800 km / h, la hauteur de mouvement était d’environ 1500 mètres, la distance à l’OVNI variait de 5 à 400 kilomètres. Le suivi a été effectué pendant environ sept heures.
30 1951 Mer du Japon По данным архива «Голубой книги», за 18 месяцев боевых действий в Корее Военно-морскими силами США и Канады зафиксировано на экранах РЛС и визуально не менее 25 случаев пролета ДОП (в том числе моряками на борту авианосцев «Филиппин Си» и «Принстон» ). Voir plus 2 февраля 1952 года наблюдалось разделение объекта на два объекта. Время слежения составляло от трех минут до семи часов. Selon les archives du “Blue book”, pendant 18 mois d’opérations de combat en Corée par les forces navales des États-Unis et du Canada enregistrées sur les écrans radar et visuellement au moins 25 cas de survol d’OVNI (y compris des marins à bord du porte-avions “mer des Philippines” et “Princeton”). Ils se sont approchés à une distance allant jusqu’à 5,5 kilomètres, ont décrit des cercles à des hauteurs de 15 500 mètres à 1 500 mètres à une vitesse allant de faible à 3 300 km / h. Le 2 février 1952, la division de l’objet en deux objets a été observée. Le temps de suivi variait de trois minutes à sept heures.
31 1952 Océan Pacifique Îles Hawaï Секретарь по делам ВМС в администрации Президента США Дэн Кимболл во время полета на Гавайские острова наблюдал над морем два дискообразных объекта. Они дважды облетели его самолет и умчались к сопровождавшему их самолету с адмиралом А. Рэдфордом на борту. Покружившись и около второго самолета, ДОП умчались на скорости 2200 км / час. Зная о многочисленных рапортах пилотов ВМС по наблюдению ДОП, Кимболл потребовал от начальника разведки ВМС проведения полного изучения всех сообщений силами ВМС, но вмешательство ЦРУ не позволило это сделать. Le secrétaire de la Marine dans l’administration du président des États-Unis, Dan Kimball, lors d’un vol vers Hawaï, a observé deux objets en forme de disque au-dessus de la mer. Ils ont encerclé son avion deux fois et se sont envolés vers l’avion d’accompagnement avec l’amiral A. Radford à bord. Après avoir fait le tour du deuxième avion, l’OVNI s’est envolé à une vitesse de 2200 km / h. Conscient des nombreux rapports de pilotes de surveillance de la Marine, Kimball a exigé que le chef du renseignement naval procède à un examen complet de tous les rapports de la Marine, mais l’intervention de la CIA n’a pas permis cela.
32 1952 Mer du Japon Канадский эсминец вел радарное слежение за двумя дисками, летевшими на высоте 3000 метров, на растотов. Un destroyer canadien a suivi au radar deux disques volant à une altitude de 3000 mètres, à une distance de 9 kilomètres.
33 1952 Nord et Baltique Во время 12 дневного крупномасштабного военно-морского учения под кодовым названием «Мэйнбрэйс», в котором участвовали 200 кораблей и 1000 самолетов восьми стран НАТО и Новой Зеландии, было отмечено не менее 12 случаев пролета ДОП в форме шаров, дисков, сигары, треугольника, в том числе в треугольной формации (наблюдалась и траектория ДОП падающего листа), над Северным морем и около побережья Англии, Дании, Ирландии, Исландии, Швеции, Германии de Польши. А с авианосца «Франклин Рузвельт» было сделано три цветных фото «превосходного качества». Максимальная скорость ДОП была 2750 км / час. Au cours des 12 jours d’exercices navals à grande échelle, le nom de code “Mainbrace”, auquel ont participé 200 navires et 1000 aéronefs de huit pays de l’OTAN et de Nouvelle-Zélande, a été signalé moins de 12 cas de migration d’OVNI sous forme de balles, de disques , cigares, triangles, y compris en formation triangulaire (trajectoire observée de la feuille tombante DOP), sur la mer du Nord et autour des côtes de l’Angleterre, du Danemark, de l’Irlande, de l’Islande, de la Suède, de l’Allemagne et de la Pologne. Et du porte-avions “Franklin Roosevelt” trois photos couleur “d’excellente qualité” ont été prises. La vitesse maximale de l’OVNI était de 2750 km / h.
34 1952 Golfe du Mexique Экипаж de В-29 наблюдал визуально и на экране радара пролет нескольких групп дисковидных ДОП голубого цвета, обогнавших их на скорости 5000 км / час. На экране РЛС было видео, как они слились с очень большим объектом. L’équipage du bombardier B-29 a observé visuellement et sur l’écran radar le passage de plusieurs groupes d’OVNI en forme de disque bleu qui les ont dépassés à une vitesse de 5000 km / h. Sur l’écran radar, il y avait une image d’eux fusionnant avec un très gros objet.
35 1955 océan Arctique Самолеты-разведчики РБ-47 неоднократно наблюдали ДОП над северо-западным побережьем Канады. Одновременно они фиксировались на РЛС и скоростными кинокамерами. Les avions de reconnaissance RB-47 ont observé à plusieurs reprises le DOP au-dessus de la côte nord-ouest du Canada. En même temps, ils ont été enregistrés sur le radar et les caméras de cinéma à grande vitesse.
36 1956 océan Atlantique «Огромная стена густого тумана». С этим явлением столкнулось кабелеукладочное судно «Ямакроу» в нескольких километрах от Фестландии, в западной части Атлантического океана (в районе так называемого Бермудского треугольника). Корабль прошел в трехстах метрах от возникшей стены из серного дыма. Эта масса была материальной, но не фиксировалась радаром, ее не могли пробить силырые прожектотото. Эта стена имела большую протяженность. “Un énorme mur de brouillard épais.” Ce phénomène a été rencontré par le navire câblier “Yamakrow” à quelques kilomètres de Festland, dans la partie occidentale de l’océan Atlantique (dans la zone dite du triangle des Bermudes). Le navire passa à moins de trois cents mètres du mur de fumée de soufre qui s’était formé. Cette masse était matérielle, mais elle n’a pas été détectée par radar, elle ne pouvait pas être pénétrée par des projecteurs puissants. Ce mur avait une grande longueur.
37 1957 Golfe du Mexique Сторожевой корабль «Себаго» американских ВМС дважды (в 5.10 и в 21.00) наблюдал визуально и на кратвекя на кратвекя котревекрякерякрякрякрякрякрякрякрякерякрякрякрякрякрякрякрякя ДОП облетел корабль на скорости 1600 км / час и исчез в облаках на высоте 6000 метров. Общее время наблюдения составило около часа. Le patrouilleur “Sebago” de l’US Navy à deux reprises (à 5 h 10 et à 21 h 00) a observé visuellement et sur l’écran radar, un objet rond et lumineux. Le DOP a volé autour du navire à une vitesse de 1600 km / h et a disparu dans les nuages ​​à une altitude de 6000 mètres. La durée totale d’observation était d’environ une heure.
38 1958 Méditerranée et Atlantique Est Не менее 12 случаев наблюдения ДОП зафиксировано секретной эскадрильей американских ВМС в Марокко. Au moins 12 cas d’OVNI ont été enregistrés par un escadron secret de la marine américaine au Maroc.
39 1959 Océan Pacifique Îles Hawaï Массовое наблюдение группы ДОП восточнее островов в течение двадцати часов. Их фиксировали как американские бомбардировщики, так и экипажи трех авиалайнеров. Observation de masse d’un groupe d’OVNIS à l’est des îles pendant vingt heures. Ils ont été enregistrés par les bombardiers américains et les équipages de trois avions de ligne.
40 1959 Atlantique Nord На военном самолете в Америку возвращались из Европы 27 офицеров и сотрудников ВМС США. В 80 километрах от Ньюфаундленда (Канада) была замечена группа светящихся объектов, почти касавшивистовистовикаравистовистовикаравистовикаравивистования. Как только командир сделал круг над ними, огни погасли, а через несколько секунд перед ними оказался гигантский дискообразный ДОП, диаметром более 100 метров, освещенный по периметру. Едва не столкнувшись с самолетом, ДОП занял позицию позади самолета и через 10 секунд србичез намеского сочез намеском секочез намекунд счиботот. Позднее оказалось, что произошедшее было зафиксировано на экране РЛС в Гандере. Эта история имеет продолжение, связанное с сокрытием случившегося со стороны ЦРУ. Dans un avion militaire, 27 officiers et employés de l’US Navy revenaient d’Europe en Amérique. A 80 kilomètres de Terre-Neuve (Canada), un groupe d’objets lumineux a été aperçu, touchant presque la surface de l’océan. Dès que le commandant a fait un cercle au-dessus d’eux, les lumières se sont éteintes, et quelques secondes plus tard, un OBJET géant en forme de disque, d’un diamètre de plus de 100 mètres, éclairé autour du périmètre, est apparu devant eux. Presque en collision avec l’avion, DOP a pris position derrière l’avion et après 10 secondes a disparu à une vitesse de plus de 3500 km / h. Plus tard, il s’est avéré que l’incident avait été enregistré sur l’écran d’une station radar à Gander. Cette histoire a une suite associée à la dissimulation de ce qui s’est passé par la CIA.
41 1960 océan Pacifique Над проливом Хуан-де-Фука (шт. Вашингтон) в течение нескольких часов наблюдался металлическемазмеся металическезмозмеся металлическезмозмося Au-dessus du détroit de Juan de Fuca (Washington), un objet métallique avec différentes articulations a été observé pendant plusieurs heures.
42 1961 Mer de Bellingshausen В заливе Маргеля экипаж американского ледокола ВМС «Глейсер» наблюдал объект овальной формект овальнойр ормыт вмев мертототов. Вдруг он, засветившись еще ярче белым, голубым и красным светом, бесшумно разделился на дватом. Из центра исходили горизонтальные лучи, вращавшиеся по часовой стрелке со скоростью 80 км / час. Свидетель – известный полярник Рубенс Ж. Виллела. À Margel Bay, l’équipage du brise-glace américain “Glaser” a observé un objet de forme ovale à 200 mètres au-dessus de l’île. Soudain, il brillait encore plus avec une lumière blanche, bleue et rouge, sans bruit, il était divisé en deux objets. Rayons horizontaux rayonnés depuis le centre, tournant dans le sens des aiguilles d’une montre à une vitesse de 80 km / h. Le témoin est le célèbre explorateur polaire Rubens Zh. Villela.
43 1963 Bermudes Экипаж «Боинга-707», вылетевшего из Пуэрто-Рико de Нью-Йорк, через 20 минут после взлета увидел, как поверхность океана начала взбухать и наконец поднялась огромным водяным куполом, диаметром в несколько сот метров. С полминуты он наблюдал невиданное доселе явление, пока не пролетели мимо по курсу. Подобное в этом районе наблюдали и космонавты. Так, В. Коваленок неоднократно видел, как на поверхности моря поднимались гигантские купола вокрибикрукрукровикровикровикрукекрукровикрукровикрукрукрукрукрикокрукрукрукрукрукрикаликокрукрукрукрукракикруликокрукрукрукрукракекруликокрукрукрукрукрукрукрукракикруликокрукрукрукрукрукр L’équipage du Boeing 707, qui a décollé de Puerto Rico à New York, 20 minutes après le décollage, a vu comment la surface de l’océan commençait à gonfler pour finalement s’élever dans un immense dôme d’eau de plusieurs centaines de mètres de diamètre. Pendant une demi-minute, il a observé un phénomène jamais vu auparavant, jusqu’à ce qu’ils survolent leur route. Des choses similaires ont été observées dans ce domaine par les cosmonautes. Ainsi, V. Kovalenok a vu à plusieurs reprises comment des dômes géants d’eau s’élevaient à la surface de la mer, autour desquels des cumulus tourbillonnaient.
44 1964 atlantique В 21,30 с борта польского военного корабля «Крайдова» наблюдали приближение объекта под углом места от 10 до 50 градусов, когда он завис на некоторое время. Его диаметр был оценен в два метра. В бинокль был виден ярко освещенный металлический объект. À 21h30 à bord, le navire de guerre polonais “Kraydova” a observé l’approche de l’objet à un angle de 10 à 50 degrés, lorsqu’il a plané pendant un moment. Son diamètre était estimé à deux mètres. À travers les jumelles, un objet métallique éclairé était visible
45 1965 Océan Pacifique Philippines корабля в районе Филиппин наблюдались визуально (12 человек) и фиксировались бортовой РЛС Отыре. Покружившись над кораблем, они ушли в юго-восточном направлении со скоростью 5600 км / час. На следующий день, но уже вечером «феномен» повторился. Les navires dans la région des Philippines ont été observés visuellement (12 personnes) et fixés au radar de bord quatre fois. Tournant au-dessus du navire, ils se dirigèrent vers le sud-est à une vitesse de 5600 km / h. Le lendemain, mais le soir, le «phénomène» s’est répété.
46 1965 Caraïbes У острова Мартиника на рейде Фор-де-Франса триста очевидцев, включая экипажи французских подводных лодок, в 21,15 наблюдали медленное приближение с запада большого светящегося объекта. Бесшумно покружив на юге от кораблей в положении «на ребре», он внезапно исчез. Через полчаса объект возник на том же месте, сделал две петли и через пять минут улетел на запа. Его яркость (по мощности) была оценена известным уфологом Жаком Валле в 2,3 мегаватта. Au large de l’île de la Martinique en rade de l’avant-de-France, trois cents témoins oculaires, dont les équipages de sous-marins français, ont observé à 21h15 l’approche lente d’un gros objet lumineux venant de l’Ouest. Tournant silencieusement vers le sud des navires en position «bord», il a soudainement disparu. Une demi-heure plus tard, l’objet est apparu au même endroit, a fait deux boucles et a volé vers l’ouest en cinq minutes. Sa luminosité (en termes de puissance) a été estimée par un ufologue bien connu Jacques Vallée à 2,3 mégawatts.
47 1965 Mer du Japon Свидетельствует контр-адмирал О. Чефонов. Он рассказал, как дважды у него, тогда командира атомной подлодки, а также у других командиров на траверзе Находки в плотный туман появлялась на экране РЛС скоростная воздушная цель. Она бесшумно сближалась и, войдя в «мертвую зону» (меньше 0,5 кабельтова – 90 метров), исчезала. Никакие сигналы и маневры подводных лодок на нее не влияли. Le contre-amiral O. Chefonov témoigne. Il a raconté comment deux fois lui, alors commandant d’un sous-marin nucléaire, ainsi que d’autres commandants sur le faisceau de la Find dans un épais brouillard sont apparus sur l’écran Radar à cible aérienne à grande vitesse. Elle s’est approchée silencieusement et, entrant dans la “zone morte” (moins de 0,5 câble-90 mètres), a disparu. Aucun signal ou manœuvre des sous-marins ne l’a affectée.
48 1965 océan Arctique Свидетельствует вице-адмирал Ю. Квятковский: «Будучи командиром подводной лодки, наблюдал в районе Фареро-Исландского противолодочного рубежа круглый оранжево-красный объект на высоте около 5 градусов. Луна в это время была в другой стороне ». Témoignage du vice-amiral Yu. Kvyatkovsky: “En tant que commandant d’un sous-marin, j’ai observé dans la région une ligne anti-sous-marine féroïenne-islandaise autour d’un objet rouge-orange à une altitude d’environ 5 degrés. La lune était de l’autre côté à ce moment-là.”
49 1970 océan Indien Налетевший ураган потопил танкер «Эннердейл» британских ВМС вблизи Сейшельских островов. 60 человек экипажа с судна водоизмещением 41 500 тонн, спасшиеся на шлюпках, рассказывали о внезапном наступлении темноты: «Казалось небо закрылось каким-то веществом. А море пришло в сильное волнение. Нас колотили силы, слишком мощные, чтобы их можно было назвать погодой ». L’ouragan a coulé le pétrolier britannique Ennerdale près des Seychelles. 60 membres d’équipage du navire de 41 500 tonnes, qui se sont échappés dans des bateaux, ont raconté le début soudain de l’obscurité: “Il semblait que le ciel était recouvert d’une substance. Et la mer est devenue très agitée. Nous avons été battus par des forces trop puissantes pour être appelé météo. “
50 1973 océan Indien Наблюдение офицера ВМС из США на мысе Норд-Вест-Кейн. Большой, с Луну, черный сферический объект висел на высоте 600-700 метров к западу, на растоянити твяревения. За 20 секунд, развив невообразимую скорость, исчез без шума и выхлопов в северном направлении. Observation d’un officier de la marine américaine au cap North-West Kane. Un grand objet sphérique noir de la taille d’une lune était suspendu à une altitude de 600 à 700 mètres à l’ouest, à une distance de neuf kilomètres. En 20 secondes, ayant développé une vitesse inimaginable, il a disparu sans bruit et sans échappement en direction du nord.
51 1976 mer barent Свидетельствует капитан 1-го ранга В. Григорян. Он вместе с тремя офицерами около 19 часов наблюдал дисковидный объект зеленого цвета порд углого цвета порд углого цвета порд угловмусята. Его размер увеличился до трех диаметров Луны, когда возник овальный бело-матовый «экран». Большой, плоский, он был обращен на юго-запад, в сторону городка. На нем появлялись трансформирующиеся пятна неестественных цветов. Продолжительность наблюдения составила около восьми минут. Оперативный дежурный штаба флота ответил, что, по их данным, в нашем районе «ничего подозрителел. Le capitaine du 1er rang V. Grigoryan témoigne. Lui, avec trois officiers, a observé un objet en forme de disque de couleur verte à un angle de cinq degrés pendant environ 19 heures. Sa taille est passée à trois diamètres La lune, lorsqu’un “écran” ovale blanc mat est apparu. Il était grand et plat, orienté sud-ouest vers la ville. Sur celui-ci, des taches de transformation de couleurs non naturelles sont apparues. La durée de l’observation était d’environ huit minutes. L’officier de service opérationnel du quartier général de la flotte a répondu que, selon leurs données, dans notre région “rien il ne devrait y avoir rien de suspect”.
52 1976 mer barent Свидетельствуют командир атомной ПЛ капитан 1-го ранга А. Коржев и второй командир, капитан 1-го ранга А. Ураев: «Объект в форме вытянутого книзу шара появился ниже сплошной облачности. Приблизился к гражданским судам впереди по курсу, слева и справа, и высветил их лучом. Затем подлетел к нам и завис ранга А. Ураев: «Объект в форме вытянутого книзу шара появился ниже сплошной облачности. Приблизился к гражданским судам впереди по курсу, слева и справа, и высветил их лучом. Затем подлетел к нам и завис над подводной лодкой на высоте 50 -60 метров. На отдалении хорошо просматривались разноцветные горизонтальные полосы, наверху – ярийк треуголь. Лучи исходили из нижней, как бы срезанной части. Когда он висел над кораблем, хорошо просматривалась его темная нижняя часть. Его диаметр был от восьми метров в нижней части до 15 метров в максимальной. Пришлось дважды уклоняться от его телескопического луча изменением курса подводной лодки. После этого объект исчез в облаках. О случившемся доложили лишь при возвращении в базу ». Le commandant du sous-marin nucléaire, le capitaine du 1er rang A. Korzhev, et le second commandant, le capitaine du 1er rang A. Uraev, témoignent: «L’objet sous la forme d’une boule allongée est apparu sous la solide couverture nuageuse. Il s’est approché des navires civils devant lui, à gauche et à droite, et a fait briller son faisceau sur eux. Puis il a volé jusqu’à nous et a plané. A. Uraev: “Un objet en forme de boule allongée est apparu sous la solide couverture nuageuse. Il s’est approché des navires civils devant lui, à gauche et à droite, et a braqué son faisceau sur eux. Ensuite, il a volé jusqu’à nous et a plané au-dessus du sous-marin à une altitude de 50 à 60 mètres. Au loin, je pouvais clairement voir les rayures horizontales multicolores et, en haut, un feu triangulaire brillant. Les rayons venaient d’en bas, comme s’ils étaient coupés. Quand il était suspendu au-dessus du navire, son dessous sombre était clairement visible. Son diamètre était de huit mètres dans la partie inférieure à 15 mètres au maximum. J’ai dû esquiver deux fois le faisceau télescopique en modifiant le cap du sous-marin. Après cela, l’objet a disparu dans les nuages. L’incident n’a été signalé qu’à son retour à la base. “
53 1976 méditerranéen Свидетельствует капитан 3-го ранга С. Антонов, вахтенный офицер: «Всплыли у Гибралтара в два часа ночи. Слева 10 градусов, угол места 10 градусов, увидел ровный белый круг с серебристым отблеском размером. Но “луна” ощутимо пошла вверх и при угле места около 80 градусов задержалась. На воде перед нами стал просматриваться выпуклый огромный глобус с подсветкой Средиземного моря. Были видны движущиеся суда и обозначено наше место. Глобус вращался, создавая иллюзию нашего передвижения: слева Испания, приближается “сапоги” Мавилия, приближается “сапоги” Мавилия. Будто высветили наш предстоящий путь. На этом видение исчезло. Круг стал заметно опускаться к Сахаре и исчез справа 10, угол места 10 градусов. Стало сразу темно ». l’angle du lieu est de 10 degrés. Il faisait immédiatement noir. “
54 1976 Océan Atlantique Îles Canaries Главком воздушной зоной Канарских островов генерал Доле де Эспехо с борта самолета T-12 в 19,30 вместе с группой офицеров заметил объект белого цвета, крупнее Луны в три раза. Объект стал увеличиваться в размерах, и вскоре внутри большого светящегося полукруга уже просматривалась ярко- зеленая «бочка» с прямоугольным небольшим куполом сверху. Этот объект наблюдали также с учебного судна «Хуан Себастьян Элькано» ВМС Испании de Лас-Пальмас и островом Ланзарот, а также военные на авиабазе Гандо на Большом Канарском острове. Следственная комиссия ВВС Испании сделала заключение: «Летательный аппарат ВВС Испании сделала заключение:« Летательный аппарат неизвестного неизвестного » Le commandant en chef de la zone aérienne des îles Canaries, le général Dole de Espejo de l’avion T-12 à 19h30, accompagné d’un groupe d’officiers, a remarqué un objet de couleur blanche, trois fois plus gros que la lune. L’objet est devenu il a grandi en taille, et bientôt un “tonneau” vert clair avec un petit dôme rectangulaire sur le dessus était visible à l’intérieur d’un grand demi-cercle rougeoyant. Cet objet a également été observé depuis le navire-école de la marine espagnole “Juan Sebastian Elcano” entre Las Palmas et l’île de Lanzarote, ainsi que les militaires à la base aérienne de Gando sur l’île de Grande Canarie. La commission d’enquête de l’armée de l’air espagnole a conclu: “un avion d’origine inconnue avec une source d’énergie inconnue …”
55 1976 mer barent Командующий флотилией подводных лодок вице-адмирал А. Михайловский лично наблюдал ДОП во время проведения учебных стрельб. Le commandant de la flottille sous-marine, le vice-amiral A. Mikhailovsky, a personnellement observé l’OVNI pendant les exercices d’entraînement.
56 1976 Océan Pacifique Guam Island Свидетельствует адмирал А. Комарицын: «В западной части океана, около острова Гуам и в проливной зоне к Индийскому океану я и другие командиры подводных лодок неоднократно наблюдали над линией горизонта большой желто-красный шар в ночное время. Такие же шары появлялись и над Камчаткой ». L’amiral A. Komaritsyn témoigne: << Dans la partie ouest de l’océan, près de l’île de Guam et dans la zone du détroit de l’océan Indien, moi-même et d’autres commandants de sous-marins avons observé à plusieurs reprises une grosse boule jaune-rouge au-dessus de l’horizon pendant la nuit. les mêmes ballons sont apparus au-dessus du Kamtchatka. “
57 1977 Atlantique Nord Очень длительное, визуально радиолокационное наблюдение летчика Королевских ВВС Канады. Лейтенант авиации А. Вуд, капрал Торингтон и сержант Грэхем письменно изложили о наблюдении группы ДОП около базы Боулмер в проливе Нортамберленд. Они зависли над морем на высоте 1500 метров. Ближайший ДОП находился на расстоянии почти 5 километров, был круглым, светящимся и в пять ратевитевел. Затем один объект отлетел на восток и изменил форму. Наблюдение продолжалось около ста минут. Surveillance radar visuelle très longue d’un pilote de l’Aviation royale canadienne. Le lieutenant d’aviation A. Wood, le caporal Thorington et le sergent Graham ont rapporté par écrit les informations d’observation du groupe sur les OVNIS sur la base Boulmer dans le détroit de Northumberland. Ils ont plané au-dessus de la mer à une altitude de 1500 mètres. L’OVNI le plus proche était à près de 5 kilomètres, rond, brillant et cinq fois plus grand qu’un hélicoptère Welwind. Puis un objet a volé vers l’est et a changé de forme. L’observation a duré une centaine de minutes.
58 1977 La mer blanche № 1. Уникальная подводная лодка 705-го проекта возвращалась с морских ходовых испытаний нар завод в. Капитан 2-го ранга В. Щербаков обратил внимание на быстро перемещающуюся по небу яркую звездочку. При движении с севера на юг она превратилась в светлую полоску. С помощью бинокля стало видно, как с одного конца цилиндра стали вылетать объекты с горошину. Оценить высоту и размеры не представлялось возможным. На часах было начало четвертого часа ночи. № 2. Подводная лодка проекта 671. Из личной беседы с контр-адмиралом У. Аббасовым: «Находясь около четырех часов ночи в горле Белого моря, наблюдал медленный, бесшумный, довольно низкий пролет двух объектов с северо-востока на юго-запад. Оба были по форме вытянутого книзу шара со срезанным горизонтальным конусом. Они светились концентрическими горизонтальными полосами темных и светлых тонов ». (Оба случая произошли в день «Петрозаводского чуда».) N ° 1. L’unique sous-marin du 705e projet revenait des essais en mer à l’usine de Severodvinsk. Le capitaine du 2e rang V. Shcherbakov a attiré l’attention sur le déplacement rapide dans le ciel d’une étoile brillante. En se déplaçant du nord au sud, il s’est transformé en une bande lumineuse. À l’aide de jumelles, il est devenu clair comment des objets de la taille d’un pois ont commencé à voler d’une extrémité du cylindre, qui volait dans différentes directions. Il n’a pas été possible d’estimer la hauteur et les dimensions. C’était juste après trois heures du matin. N ° 2. Sous-marin Projet 671. D’après une conversation personnelle avec le contre-amiral U. Abbasov: “Étant vers quatre heures du matin dans la gorge de la mer Blanche, j’ai observé un vol lent, silencieux et plutôt bas de deux objets du nord-est au sud-ouest . Les deux avaient la forme d’une boule allongée avec un cône horizontal coupé. Ils brillaient en bandes horizontales concentriques de tons sombres et clairs. “(Les deux cas se sont produits le jour du” Miracle de Petrozavodsk “.)
59 Disparu Disparu Disparu Disparu
60 1977 Océan Atlantique Brésil Устье реки Амазонка, Коларес. В 19.00 зафиксирован пролет объекта, диаметром полтора метра, на расстоянии 500 метров. Сверху диска был купол, спереди – два выступа по краям, сзади выхлоп газов. L’embouchure du fleuve Amazone, Colares. A 19h00, un vol d’un objet d’un diamètre d’un mètre et demi, à une distance de 500 mètres, a été enregistré. Sur le dessus du disque se trouvait un dôme, dans deux saillies avant sur les bords, derrière les gaz d’échappement.
61 1978 méditerranéen ДОП наблюдался со сторожевого катера СП-2018 Италии. OVNI a été observé depuis le bateau de patrouille SP-2018 Italie
62 1978 mer barent Весь личный состав дивизии при построении на пирсе наблюдал появление двух объектов над акватотор. Они висели на большой высоте, но их объемность явно ощущалась. По докладу оперативного дежурного вскоре прилетело звено истребителей, но ДОП улетели, не допдавдавадав. L’ensemble du personnel de la division lors de la formation sur la jetée a observé l’apparition de deux objets au-dessus de la zone d’eau. Ils pendaient à une grande hauteur, mais leur volume était clairement ressenti. Sur le rapport du Comité Opérationnel, l’officier de service a bientôt volé un vol de chasseurs, mais l’OVNI s’est envolé sans attendre l’approche.
63 1978 mer barent Заместитель командира подводной лодки В. Стюарт: «В районе Первомайки в сумерках встретил ДОП, который высветил его автомашину мощным лум. На задний ход автомобиля ДОП отреагировал отлетом ». Commandant adjoint du sous-marin V. Stewart: “Dans la région de Pervomaika au crépuscule j’ai rencontré OVNI, qui a illuminé sa voiture avec un faisceau puissant. L’OVNI a réagi à l’arrière de la voiture en s’envolant.”
64 1979 mer barent Не менее трех случаев. Личный состав подводных лодок, проходящих межпоходовый ремонт в губе Малая Лопаткина, а также работники плавмастерских неоднократно наблюдали зависание дискообразных объектов. Они часами в зависшем положении наблюдали, по-видимому, за происходящим, иногда снижались по траектории «падающего листа», а затем возносились по «восходящей спирали». Au moins trois cas. Le personnel des sous-marins en cours de réparation inter-navires dans la baie de Malaya Lopatkina, ainsi que les employés des ateliers flottants, ont observé à plusieurs reprises le planage d’objets en forme de disque. Ils ont passé des heures en position stationnaire, regardant apparemment ce qui se passait, parfois ils descendaient le long de la trajectoire d’une «feuille tombante», puis montaient dans une «spirale ascendante».
65 1979 méditerranéen В 10.59 РЛС авиабазы ​​Торрейон (Испания) зафиксировала пролет объекта в северо-западном направленика направленики северо-западном направленики направленики направленики направленики На вылет истребителя с авиабазы ​​Манисес объект отреагировал резким смещением своего места, набором высоты до 24 километров и изменением курса на 90 градусов. Общее время наблюдения составило 12 минут. A 10 h 59, le radar de la base aérienne de Torreion (Espagne) a enregistré un vol de l’objet dans la direction nord-ouest à une vitesse de 1556 km / h. L’objet a réagi au départ du chasseur de la base aérienne de Manises en changeant brusquement sa position, en grimpant jusqu’à 24 kilomètres et en changeant de cap de 90 degrés. La durée totale d’observation était de 12 minutes.
66 1979 mer Baltique Свидетельствует капитан 3-го ранга С. Антонов: «Вышли из Лиепаи на отработку задач боевой подготовки. В 9.30 РЛС подводной лодки засекла “цель” на расстоянии 110 метров, справа 20 градусов. Видимость более 200 метров, но визуально ничего не просматривалось. Тем временем отметка на экране приближалась, вошла в “мертвую зону” и затем оказалась по левому. Ни шума двигателей, ни объекта. Однако это повторялось, как по кругу, три раза. Под конец отметка проследовала прямым параллельным лодке курсом и пропала ». Le capitaine de 3e rang S. Antonov témoigne: «Nous avons quitté Liepaja pour nous préparer à des tâches d’entraînement au combat. À 9 h 30, le radar du sous-marin a détecté la« cible »à une distance de 110 mètres, 20 degrés vers la droite. Visibilité supérieure 200 mètres, mais rien n’était visuellement visible. Pendant ce temps, la marque sur l’écran s’est approchée, est entrée dans la “zone morte” puis est apparue sur le côté gauche. Pas de bruit de moteur, pas d’objet. Cependant, cela s’est répété, comme dans un cercle , trois fois. À la fin, la marque a suivi une trajectoire rectiligne parallèle au bateau et a disparu. “
67 1979 mer barent Вахтенный офицер ПЛ С. Антонов: «” Альбатрос “(РЛС) зафиксировал” цель “в районе Териберки на расстоянии 28 километров (150 километров). Она летела в сторону океана, визуальне наблюдалась ». Officier de pont PL S. Antonov: “Albatros (radar) a enregistré une” cible “dans la région de Teriberka à une distance de 28 kilomètres (150 câbles). Elle volait vers l’océan, observée visuellement.
68 1979 méditerranéen Время 17.20. РЛС центра «Пегасо» зафиксировала ДОП в 40 километрах южнее Моррил (Гренада). 15 минут цель находилась вне морских пределов Испании. В 17.45 «Мираж» Ф-1 взлетел с авиабазы ​​Лос-Льянос для перехвата. Достигнув заданного района и не обнаружив объекта, летчик в 18,16 повернул на базу и через несколько минут увидел три огня в треугольной формации на расстоянии 19 километров и высоте 9100 метров. Огни были яркого, красно-желтого цвета. Бортовой радар с радиусом действия 70 километров этих огней не фиксировал. Попытки сблизиться были безуспешными. Объект уходил к Алжиру. В 18,30 летчик решил возвращаться на базу, и тут на канале связи пилота с оперативным центром пилот услышал детские голоса, которые с явным смехом говорили по-испански: «? Хэлло, как вы там» Это продолжалось 30 секунд. В центре сопровождения «Пегасо» шли помехи. век. Heure 17.20. Le centre radar “Pegaso” a enregistré 40 kilomètres supplémentaires au sud de Morrill (Grenade). Pendant 15 minutes, la cible était hors des limites maritimes de l’Espagne. À 17 h 45, le Mirage F-1 a décollé de la base aérienne de Los Llanos pour l’intercepter. Ayant atteint la zone spécifiée et ne trouvant pas l’objet, le pilote s’est tourné vers la base à 18h16 et quelques minutes plus tard j’ai vu trois incendies en formation triangulaire à une distance de 19 kilomètres et à une altitude de 9100 mètres. Les lumières étaient rouge et jaune vif. Le radar de bord d’une portée de 70 kilomètres n’a pas enregistré ces lumières. Les tentatives de rapprochement ont échoué. L’objet est allé en Algérie. À 18 h 30, le pilote décide de retourner à la base, puis sur le canal de communication du pilote avec le centre d’opérations, le pilote entend des voix d’enfants, qui avec un rire évident a dit en espagnol: “Bonjour, comment vas-tu là?” Au centre de l’escorte “Pegaso” se trouvaient des interférences.
69 1980 méditerranéen Свидетельствует капитан 1-го ранга В. Григорян: «Мы с группой курсантов Бакинского высшего военно- морского училища (50 человек) наблюдали ДОП в форме парашюта с борта учебного корабля “Смольный” южнее Корсики. В стационарный бинокль 12 кратного увеличения четко были видны яркий желто-красный цвет объекта и два симметричных выступа, выходящих под углом 45 градусов из середины конической части. Объект был обнаружен по левому борту, угол места – 20 градусов. Солнце шло к закату и находилось справа 30 градусов. Время наблюдения – около 20 минут. Командир корабля и начальник похода доложили “по команде” о пересечении курса “неизвестным омек”. Le capitaine du 1er grade V. Grigoryan témoigne: «Nous avons observé avec un groupe de cadets de l’École supérieure navale de Bakou (50 personnes) un DUP en forme de parachute depuis le navire-école Smolny au sud de la Corse. Le grossissement 12x des jumelles stationnaires est clair a montré la couleur jaune-rouge vif de l’objet et deux saillies symétriques qui ont émergé à un angle de 45 degrés à partir du milieu de la partie conique. L’objet a été détecté sur le côté gauche, l’angle du lieu-20 degrés. Le soleil se couchait et se trouvait à droite à 30 degrés. Le temps d’observation est d’environ 20 minutes. Le commandant du navire et le chef de campagne rapportent “sur commande” l’intersection du cap “objet inconnu”.
70 1980 Atlantique Est Научно-исследовательское судно (НИС) «Виктор Бугаев» находился в точке: 35 ° 59 ‘с.ш., 10 ° 18’ з.д. Девятьчеловек вместе с начальником отряда Кистановым вечером, в 18,00, наблюдали пролет в северо-восточномнаправлении объекта в форме конусообразной по концам сигары, с ярким снопом света в носовой части. Онмедленно и бесшумно пересек курс судна за кормой на высоте около трех километров. Через несколькосекунд аппарат завис, медленно вращаясь. От него отделился такой же аппарат, который с ускорениемскрылся в северо-западном направлении. После чего первый объект убрал «сноп» света и, увеличиваяскорость, скрылся в прежнем направлении. У обоих объектов по центру на одну шестую длины корпусапроходила темная полоса. Общее время наблюдения составило более двух минут. Le navire de recherche (NIS) “Viktor Bugaev” était localisé au point: 35 ° 59 ‘sw, 10 ° 18’ sd Neuf personnes avec le chef du détachement Kistanov dans la soirée, à 18h00, ont observé le vol dans le nord- direction est de l’objet sous la forme d’un cigare en forme de cône aux extrémités, avec un faisceau lumineux brillant dans l’arc. Hes lentement et silencieusement, il a traversé la route du navire vers l’arrière à une altitude d’environ trois kilomètres. Après quelques secondes, l’appareil a plané, tournant lentement. Un véhicule similaire s’en est séparé, qui a disparu avec une accélération en direction nord-ouest. Après cela, le premier objet a enlevé la “gerbe” de lumière et, augmentant sa vitesse, a disparu dans la même direction. Les deux objets avaient une bande sombre qui descendait au centre sur un sixième de la longueur de la coque.
71 1980 atlantique В районе Бермуд свидетель А. Озимков и еще четыре человека во время проведения военных учений на Кубе в районе Алькесар наблюдали в три часа ночи массовый медленный пролет объектов посередине между ду горизонтом и Полярной звездой. Яркие предметы (около 10 штук) имели округлую форму, а впереди их объект был больше размером и выглядел многогранником с «переливчатым ореолом». Время наблюдения составило 30 минут. Dans la région des Bermudes, le témoin A. Oshemkov et quatre autres lors d’un exercice militaire à Cuba dans la région d’Alcesar ont observé à trois heures du matin un vol lent massif d’objets au milieu entre l’horizon sud et l’étoile du Nord . Les objets brillants (environ 10 pièces) avaient une forme arrondie, et devant leur objet était plus grand et ressemblait à un polyèdre avec un “halo irisé”. Le temps d’observation était de 30 minutes.
72 1980 mer Caspienne Свидетельствует капитан 1-го ранга В. Григорян: «На Каспии проводились испытания экранопланов. И всякий раз они проходили под наблюдением светящихся ДОП » Le capitaine du 1er rang V. Grigoryan témoigne: “Les Ekranoplans ont été testés dans la mer Caspienne. Et à chaque fois ils sont passés sous la supervision de l’OVNI rougeoyant.”
73 1981 Mer de Marmara При фотографировании подводной лодки в Измитском заливе, около базы турецких ВМС Гельджюк Дице. Сум снял ДОП. Исследования пленки в Германии и в США подтвердили подлинность снимка. Lors de la photographie d’un sous-marin dans le golfe d’Izmit, près de la base de la marine turque Geldzyuk, l’officier D. Sum a pris une photo. Des études du film en Allemagne et aux États-Unis ont confirmé l’authenticité de l’image.
74 1982 Mer du Japon На акватории базы тихоокеанского флота (Тихоокеанск) уже заканчивались учения кораблей инского лота (Тихоокеанск). Вернулась на борт тяжелых авианесущих крейсеров (ТАКР) «Минск» и «Новороссийск» вся авиация, парвия. Вдруг на экране РЛС одного из ТАКР появилась «цель», совершавшая заход на посадку. На запрос «свой чужой» объект не отвечал, в активном режиме не фиксировался. На всякий случай подсветили посадочную площадку, а объект решили опознать визуально с помощжью. По звуку приближающегося объекта, напоминавшему «полет шмеля», стало ясно, что это не ожидатототой. На отметке 150 метров включили прожектор по пеленгу на цель, но луч уперся в пустоту – объект ичез. Подобное повторилось еще несколько раз. Когда проанализировали все траектории неизвестной цели, оказалось, что она повторила все шесть маневров вертолетов, которые отрабатывались на учении. Пеленгация и сопровождение объекта велись двумя РЛС кораблей с привязкой к берегу и соседнитвем керевитер кораблей. Помехи или ошибки исключены. Dans les eaux de la base de la flotte du Pacifique (Pacifique), les exercices de navires et d’avions du district militaire extrême-oriental se terminaient déjà. Tous les aéronefs qui ont participé à l’exercice sont retournés au bord des croiseurs lourds “Minsk” et “Novorossiysk”. Soudain, une «cible» est apparue sur l’écran radar de l’un des tacrs, effectuant une approche à l’atterrissage. L’objet n’a pas répondu à la demande “votre ami”, il n’a pas été enregistré en mode actif. Au cas où, ils ont mis en évidence le site d’atterrissage et ont décidé d’identifier l’objet visuellement à l’aide de projecteurs. D’après le bruit de l’objet en approche, qui ressemblait au “vol d’un bourdon”, il est devenu clair que ce n’était pas l’hélicoptère attendu. Au bout de 150 mètres, ils ont allumé le projecteur sur le cap de la cible, mais le faisceau reposait sur le vide – l’objet a disparu. Cela a été répété plusieurs fois. Lorsqu’ils ont analysé toutes les trajectoires de la cible inconnue, il s’est avéré qu’elle a répété les six manœuvres des hélicoptères qui ont été pratiquées pendant l’exercice. La radiogoniométrie et le suivi de l’objet ont été effectués par deux radars de navires attachés au rivage et des navires voisins pendant trois heures. Les interférences ou erreurs sont exclues. La radiogoniométrie et le suivi de l’objet ont été effectués par deux radars de navires attachés au rivage et des navires voisins pendant trois heures. Les interférences ou erreurs sont exclues. La radiogoniométrie et le suivi de l’objet ont été effectués par deux radars de navires attachés au rivage et des navires voisins pendant trois heures. Les interférences ou erreurs sont exclues.
75 1982 mer barent Свидетельствует старший помощник командира, капитан 2-го ранга Яцевич Е .: «Вел команду на пирс, когда все увидели в 7.30 утра между штабом объединения и пирсом светящийся объект на высоте 800 метров. От него вышел конусный луч зеленого цвета, затем луч сузился, а объект поднялся и исчез ». Selon le commandant adjoint principal, le capitaine de 2e rang Yatsevich E.: “Je conduisais l’équipe au quai quand tout le monde a vu à 7 h 30 entre le siège de l’association et le quai un objet incandescent à 800 mètres d’altitude. Un cône – un faisceau de lumière verte en forme d’en est sorti, puis le faisceau s’est rétréci, et l’objet s’est élevé et a disparu. “
76 1983 Océan Pacifique Kamchatka После наблюдения ДОП над Петропавловском-Камчатским на берегу были найдены материальные фрагмевинеготревинатевина наготривинатевинитевинания Après l’observation de l’OVNI au-dessus de Petropavlovsk-Kamtchatsky, des fragments de matériel d’origine inconnue ont été trouvés sur le rivage.
77 1983 Mer Noire Военные моряки наблюдали визуально и с помощью РЛС объект овальной формы с красными огнями свезими огнями свезими огнями свезими Объект маневрировал вдоль побережья Черного моря и над озером Донузлав. Через несколько минут появились перехватчики, но за мгновение до появления самолетов объект с невероятной скоростью ушел вертикально в небо. Les marins ont observé visuellement et à l’aide du radar un objet de forme ovale avec des lumières rouges en haut et des lumières vertes en bas. L’objet a manœuvré le long de la côte de la mer Noire et au-dessus du lac Donuzlav. Quelques minutes plus tard, des intercepteurs sont apparus, mais un instant avant l’apparition de l’avion, l’objet est allé verticalement dans le ciel avec une vitesse incroyable.
78 1984 méditerranéen В восточной части моря с советского военного корабля наблюдался ДОП диаметром около 20 метров, состоящий из двух дисков, медленно вращавшихся в противоположных направлениях. Команда пыталась привлечь его внимание сигнальными фонарями, но объект направился к арабхскоцму сегуруму. Покружившись над ним, неожиданно на большой скорости ДОП поднялся вверх и исчез. Dans la partie orientale de la mer, un navire de guerre soviétique a observé un OVNI d’un diamètre d’environ 20 mètres, composé de deux disques tournant lentement dans des directions opposées. L’équipe a essayé d’attirer son attention avec des feux de signalisation, mais l’objet est allé au cargo arabe, suivant la côte de la Grèce. S’enroulant au-dessus, il s’est soudainement élevé à grande vitesse et a disparu.
79 1984 Golfe de Finlande В 04,06 с борта корабля курсанты военно-морского училища наблюдали светящийся объект треугольной формы с симметрично расходящимися светящимися «усами». Под ним поднимался шар яркого сине- зеленого цвета. Через три минуты верхний объект как будто растворился, а шар завис на 20 минут. Затем и он стал тускнеть, принимая различные формы. Общее время наблюдения – более полутора часов. À 4 h 06 à bord du navire, les cadets de l’École navale ont observé un objet lumineux de forme triangulaire avec des «moustaches» lumineuses divergentes symétriquement. Une boule de couleur bleu-vert vif se leva sous lui. Après trois minutes, l’objet supérieur a semblé se dissoudre et la balle a plané pendant 20 minutes. Puis et il a commencé à s’estomper, prenant diverses formes. La durée totale d’observation est de plus d’une heure et demie.
80 1985 Golfe de Finlande Свидетельствует капитан 3-го ранга Н. Демин – офицер гидрографической службы. Береговые службы наблюдения и корабли в море в течение почти двух часов наблюдали и «вели» Древосли и «вели». Локса до траверза северного мыса острова Хийумаа. Объект выглядел как шар с одним и тремя лучами голубого цвета. Перед исчезновением в 23.20 объект выглядел как светящееся овальное облако. Le capitaine du 3e grade N. Demin, officier du service hydrographique, témoigne. Les services de surveillance côtière et les navires en mer pendant près de deux heures ont observé et “conduit” l’OVNI le long de la côte Estonie, de la traversée de Loks à la traversée du cap nord de l’île de Hiiumaa. L’objet ressemblait à une boule avec un et trois rayons de couleur bleue. Avant de disparaître à 23 h 20, l’objet ressemblait à un nuage ovale brillant.
81 1985 Océan Atlantique Cuba Свидетельствует капитан 1-го ранга И. Барклай, ветеран разведки: «Экипаж рефрижератора водоизмещением 26 000 тонн во главе с капитаном Г. Барановым при подходе к Кубе наблюдал удивительно красочный ДОП. Объект несколько раз облетывал судно, удалялся и приближался, менял цвета и форму – от диска доку “. Было сделано много снимков и зарисовок. Последние осенно помогли в расследовании этого случая в Главном штабе ВМФ. Le capitaine du 1er rang I. Barclay, un vétéran du renseignement, témoigne: «L’équipage du navire frigorifique d’un déplacement de 26 000 tonnes, conduit par le capitaine G. Baranov, un OVNI étonnamment coloré a été observé à l’approche de Cuba. L’objet a encerclé le navire à plusieurs reprises, s’est éloigné et s’est approché, a changé de couleur et de forme – d’un disque à un “triangle”. De nombreuses photos et croquis ont été pris. Dernier Osanna a aidé à l’enquête sur cette affaire au siège principal de la Marine
82 1986 mer Baltique Моряк срочной службы Дмитрий С. с борта сторожевого корабля на рейде пролива Соэла у острова Хийумаа в 20.00 наблюдал сар-облайвов сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковев сар-облаковестов Угловой размер составлял 5 6 градусов. От него вниз был направлен сноп трехцветных лучей. Диаметр расширяющегося луча на поверхности воды равнялся диаметру шара. Время наблюдения – две минуты. Le marin du service urgent Dmitry S. du bord du patrouilleur sur la rade du détroit de Soela près de l’île de Hiyumaa à 20h00 a observé un nuage-boule dans la partie nord du ciel, l’angle du lieu-60 degrés. La taille angulaire était de 5 à 6 degrés. Un faisceau de rayons tricolores en était dirigé vers le bas. Le diamètre de l’expansion du faisceau à la surface de l’eau était égal au diamètre de la boule. Le temps d’observation est de deux minutes.
83 1988 atlantique Северо-восточное побережье Южной Америки. Экипаж бразильского эсминца «Песуфу» вблизи острова Фернанду-ди-Норонья (4 градуса южной широты) ночью увидел трехмачтовый парусник без огней, в светло- голубом ореоле. На сигналы он не реагировал, но на холостой предупредительный выстрел реагировал, но на холостой предупредительный выстрел резко изменил курс иверевира навера навирования настравина настрования нестровина настровиравина нестравирова нестравистравина настравинастравина нестравирования Догнать его не удалось, а патрульный вертолет не обнаружил никаких следов. Неделей позже он был замечен ночью вблизи порта Кайенна (Гвиана). Côte nord-est de l’Amérique du Sud. L’équipage du destroyer brésilien “Pasupu” près de l’île Fernando de Noronha (4 degrés de latitude sud) a vu de nuit un voilier à trois mâts sans lumières, dans un halo bleu clair. Il n’a pas répondu aux signaux, mais il a changé d’avis brusquement pour un coup de semonce à blanc. le cap et à grande vitesse, dans le calme du vent est allé vers le nord. Il n’a pas été possible de le rattraper et l’hélicoptère de patrouille n’a trouvé aucune trace. Une semaine plus tard, il a été repéré de nuit près du port de Cayenne (Guyane).
84 1988 Atlantique Porto Rico Более 300 участников политического митинга наблюдали в течение 30 минут базовый корабль в форме светящейся сигары, который выпускал и принимал на борт малые аппараты шаровидной формы. Это происходило около озера Лагуна Картагена, входящего в арендуемую США зону, где часто натбюд Plus de 300 participants au rassemblement politique ont regardé pendant 30 minutes le navire de base en forme de cigare rougeoyant, qui lâchait et embarquait de petits engins sphériques. Cela s’est produit près du lac Laguna de Carthagène, qui fait partie de la zone louée aux États-Unis, où des observations fréquentes sont observées.
85 1989 Atlantique sud-est Операторы на радарах кораблей ВМФ СССР неоднократно отмечали появление шарообразного объекта, зависающего на большой высоте над советскими подводными лодками южнее Африки Les opérateurs sur les radars des navires de la marine soviétique ont noté à plusieurs reprises l’apparition d’un objet sphérique planant à haute altitude au-dessus des sous-marins soviétiques au sud de l’Afrique.
86 1989 mer Caspienne Двое военных пожарников под Баку (пос. Вишневка) на дежурстве в 4,23 утра видели быстрый и бесшумный пролет с юга на север на малой высоте объект в форме полусферы светло-голубого цвета. Были видны по два огня спереди и сзади. Объект скрылся над морем. Время наблюдения – около минуты. Средиземное и Черное моря. Лето 1989 г. 2 случая. Deux pompiers militaires près de Bakou (village de Vishnevka) en service à 4 h 23 ont vu un vol rapide et silencieux du sud vers le nord à un objet de basse altitude en forme d’hémisphère de couleur bleu clair. Deux lumières étaient visibles à l’avant et à l’arrière. L’objet a disparu au-dessus de la mer. Le temps d’observation est d’environ une minute.
87 1989 méditerranéen № 1. Корабль дрейфовал в Средиземном море. В 18,30 несколько офицеров с палубы заметили невысоко в небе огненный шар с языками пламени в задней части по ходу его движения. Объект прошел вдоль корабля, затем круто развернулся в сторону американского авианосца, пересек его и, повернув на 90 градусов, ушел за горизонт. Все маневры проделал бесшумно, на РЛС не отражался. Le navire dérivait dans la mer Méditerranée. À 18 h 30, plusieurs officiers du pont ont remarqué une boule de feu basse dans le ciel avec des langues de flammes à l’arrière alors qu’elle se déplaçait. L’objet est passé le long du navire, puis a tourné brusquement en direction du porte-avions américain, l’a traversé et, en tournant de 90 degrés, a traversé l’horizon. Toutes les manœuvres ont été effectuées silencieusement, le radar n’a pas été réfléchi.
88 1989 Mer Noire По возвращении в Севастополь около 22 часов экипаж увидел большой сигаробразный объект. Его наблюдали и жители города. РЛС также его не фиксировала. 90 degrés, a dépassé l’horizon. Toutes les manœuvres ont été effectuées silencieusement, le radar n’a pas été réfléchi. № 2. De retour à Sébastopol vers 22 heures, l’équipage a vu un gros objet en forme de cigare. Il a également été observé par les habitants de la ville. Le radar ne l’a pas non plus enregistré.
89 1989 mer Blanche Капитан НИС «Академик А. Крылов »и три члена экипажа наблюдали ДОП в форме« светящегося облачка ». Оно без дыма, шлейфа и шума пролетело с юга на северо-восток, пересекая курс корабля справа налево, под углом 30 градусов к горизонту, со скоростью самолета. Через бинокль было видно, как внутри объекта мигал неоновый огонь, который вдруг отделился от от. Отстав на значительное расстояние, «мигалка» погасла, а первоначальный объект удсстояние, «мигалка» погасла, а первоначальный объект удсстояние Le capitaine du NIS “Akademik A. Krylov” et trois membres d’équipage ont observé l’OVNI sous la forme d’un “nuage lumineux”. Il a volé du sud au nord-est sans fumée, ni panache ni bruit, traversant le cap du navire de droite à gauche, à un angle de 30 degrés par rapport à l’horizon, à la vitesse d’un avion. À travers les jumelles, un néon clignotait à l’intérieur de l’objet, qui s’est soudainement séparé du nuage. En retard sur une distance considérable, le «clignotant» s’est éteint et l’objet original s’est éloigné à un angle de cap de 30 degrés vers bâbord.
90 1989 Mer Noire ДОП над морем наблюдали военные погранзаставы под Одессой. Les postes frontières militaires près d’Odessa ont également été observés au-dessus de la mer.
91 1990 Mer Noire Визуально-радиолокационный контакт. Одесские пограничники около трех часов морем. Соседи сообщили: «От ДОП отделился модуль и полетел к вам». Заставу подняли по тревоге. Капитан Н. на этот раз взял видеокамеру. Объект висел в восточной части неба на расстоянии, казалось бы, не более двух километров. Его угловой размер соответствовал диаметру Луны, только сверху диск был срезан, а внизу просматривался полукруглый вырез. Цвет – серебристый и свечение, особенно сбоку, выглядело как бушующее пламя. Позже РЛС, находящаяся в 50 километрах определила нахождение объекта на удалении 100 километров тотв вмение вмение вмение километров. С рассветом объект выглядел как классическая летающая тарелка, которая стала поднимасться вилка вилка. Видеопленка зафиксировала 15 минут четкого изображения ДОП. Contact visuel-radar. Gardes-frontières d’Odessa à environ trois heures de mer. Les voisins ont rapporté: “Le module s’est séparé de l’OVNI et s’est envolé vers vous.” L’avant-poste a été alerté. Le capitaine N. cette fois a pris une caméra vidéo. L’objet était suspendu dans le ciel oriental à une distance apparemment inférieure à deux kilomètres. Sa taille angulaire correspondait au diamètre de la Lune, ce n’est que du dessus du disque qu’elle était coupée, et une découpe semi-circulaire était visible en bas. La couleur est argentée et la lueur, surtout de côté, ressemblait à une flamme déchaînée. Plus tard, le radar situé à 50 kilomètres a déterminé l’emplacement de l’objet à une distance de 100 kilomètres et à une altitude de 35 kilomètres. Avec l’aube, l’objet ressemblait à une soucoupe volante classique, qui a commencé à se lever et a disparu.
92 1990 Golfe de Finlande В 05.10 Л. Грачева наблюдала с побережья залива в направлении Липово (на северо-запад) большой оранйжево-большой оранйжево. На небольшом расстоянии от него просматривались более бледные разводы. Через некоторое время показалось, что из него что-то быстро упало вниз. A 05h10 L. Gracheva observée depuis la côte du golfe en direction de Lipovo (au nord-ouest). Boule rouge orangé. À une courte distance de lui, des stries plus pâles étaient visibles. Au bout d’un moment, il sembla que quelque chose en tomba rapidement.
93 1990 Golfe de Finlande Это случилось в 22 часа в 10 километрах от Кохтла-Ярве. Вначале дети с улицы, а затем и капитан Е. Павлов из окна дома наблюдали плавный пролет эллипсообразного объекта на небольшой высоте. Он завис напротив дома, над поляной около трансформаторной будки на высоте полутора метров. С десяток мальчишек побежали к нему, а И. Маковей зарисовала объект. Он был в диаметре 15-20 метров. По окружности корпуса проходил пояс из квадратных огней, очень ярких, перламутрово-желтых тонов. Сверху были видны два сигнальных огня, а снизу два выступа – опоры. Через три минуты объект медленно поднялся и резко скрылся в сторону моря. Cela s’est passé à 22 heures à 10 kilomètres de Kohtla-Jarve. D’abord les enfants de la rue, puis le capitaine E. Pavlov depuis la fenêtre de la maison ont observé un vol régulier d’un objet elliptique à basse altitude. Il plana devant la maison, au-dessus d’une clairière près d’un transformateur à une hauteur d’un mètre et demi. Une douzaine de garçons ont couru vers lui, et moi. Makovey a esquissé l’objet. Il mesurait 15 à 20 mètres de diamètre. la circonférence de la coque était une ceinture de lumières carrées, très vives, de tons jaunes nacrés. Deux feux de signalisation étaient visibles d’en haut et deux supports saillants étaient visibles d’en bas. Après trois minutes, l’objet s’est lentement élevé et a brusquement disparu vers la mer.
94 1990 Mer de Laptev Радары засекли четыре объекта на высотах от 1000 до 5000 метров над бухтой Солнечная. Их размеры были с вертолет, скорость – 120 км / час. О полетах в данной зоне служба РЛС всегда оповещается, но в этот раз никакого оповещения не былоя. Один из объектов пролетел по траектории, в точности повторяя береговую линию острова Большевик. Через два часа вышли из зоны действия РЛС. Les radars ont détecté quatre objets à des altitudes de 1 000 à 5 000 mètres au-dessus du Sunny Bay. Leur taille était avec un hélicoptère, vitesse-120 km / h. Le service radar est toujours informé des vols dans cette zone, mais cette fois il n’y a pas eu de notification. L’un des objets a volé le long de la trajectoire, répétant exactement le côtier la ligne de l’île de Bolchevik. Deux heures plus tard, ils ont quitté la portée radar.
95 1990 mer barent Объект треугольной формы длительное время висел над губой Нерпичья и Малая Лопаткина, гдоде прототротротер. L’objet triangulaire a longtemps été suspendu au-dessus de la lèvre de Nerpichya et de Malaya Lopatkina, où des navires sont en cours de réparation.
96 1990 mer barent № 1. В 08.00 многие военные и служащие в Западной Лице наблюдали два огня по сторонам овального обтозеветевектотевектотевтевтектотевтевтевтектотевтевтектотевтектотев Он бесшумно летел с восточного направления, постепенно снижаясь. В районе площади около Дома офицеров он неожиданно взмыл вверх, осветив всех световым контом, световым контом змылька контомус. В воздухе образовался овал, видно было, что он полый внутри. После его исчезновения оставалось некоторое время зеленоватое облачко Non. 1. À 8 heures, de nombreux militaires et militaires de l’Ukraine occidentale ont observé deux incendies sur les côtés d’un objet ovale de couleur verte. Il a volé silencieusement de la direction orientale, descendant progressivement. Dans la zone de la place près de la Chambre des Officiers, il s’est soudainement envolé, illuminant tout le monde avec un cône lumineux qui ne touchait pas le sol. Un ovale s’est formé dans l’air, il était clair qu’il était creux à l’intérieur. Après sa disparition, un nuage verdâtre est resté pendant un certain temps.
97 1990 mer barent № 2. Подобный объект – яркий шар с конусным лучом вниз – был сфотографирован в то же времянад Пинозер. No. 2. Un objet similaire – une boule lumineuse avec un faisceau conique vers le bas – a été photographié en même temps au-dessus de Pinoser.
98 1990 mer barent В губе Нерпичья при проведении спецработ на плавмастерской ПМ-63 два матроса видели, как два светящихся шара, диаметром 20 -30 сантиметров «просмотрели» трюмы судна и улетели. Dans la lèvre du joint à oreilles, lors de travaux spéciaux sur les flowmasters PM-63, deux marins ont vu deux boules lumineuses d’un diamètre de 20 à 30 centimètres “ont regardé à travers” les cales du navire et se sont envolées.
99 1990 mer barent Бывший командующий флотилией подводных лодок В. Коробов в телевизионной передаче «Профессия» признался, что наблюдал в бинокль огромныбй стответвель огромныбитответвекотовекответвектотвекототвекототвекототвектотвекототвекототвекя По данным РЛС, его размеры были два километра в диаметре (!). Объект медленно перемещался в сторону Норвегии вдоль побережья Кольского полуострова. Решение о запуске ракет было отменено после установления признаков, не свойственных рукотворной текотворной. L’ancien commandant de la flottille de sous-marins V. Korobov dans le programme de télévision “Profession” a admis avoir observé un énorme objet brillant avec des jumelles à une altitude de 33 kilomètres. Selon les données Radar, ses dimensions étaient de deux kilomètres de diamètre (!). L’objet se déplaçait lentement vers la Norvège le long de la côte de la péninsule de Kola. La décision de lancer des missiles a été annulée après avoir établi des signes qui ne sont pas caractéristiques de la technologie artificielle
100 1991 Mer Noire Жители Севастополя и экипажи кораблей ВМФ, стоящих на рейде, наблюдали ДОП в форме ромба с двумя центральными огнями, затем появилась треугольная пирамида, из каждой грани которой был виден «прожектор». Высота ее была в 12 раз меньше ширины основания Les résidents de Sébastopol et les équipages de navires de la Marine stationnés dans la rade, ont observé l’OVNI sous la forme d’un losange avec deux lumières centrales, puis une pyramide triangulaire est apparue, de chaque face de laquelle un “projecteur” était visible. Sa hauteur était 12 fois inférieure à la largeur de la base.
101 1991 Océan Atlantique Porto Rico Начальник Управления гражданской обороны Ф. Круз, ожидая высадку эмигрантов на побережье у Эль- Папайо, вместе с окружением видел1, как к берегу стал спускаться светящийся объект, «размером со стадион»! Он завис на высоте 5 -8 метров и висел около получаса. Le chef du département de la défense civile F. Cruz, en attendant le débarquement des émigrants sur la côte d’El Papayo, avec l’entourage a vu un objet lumineux, “de la taille d’un stade”, a commencé à descendre vers le rivage! Il a plané à une hauteur de 5 à 8 mètres et a été suspendu pendant environ une demi-heure.
102 1992 La mer jaune Несколько радаров Южной Кореи засекли крупный летящий объект быстро приближающийся к полуострову. Несколько звеньев самолетов ВВС, включая новейшие F-16, были подняты на перехват ДОП. Но через 15 минут, при подлете к порту Кунсан объект исчез с экранов РЛС. К поиску подключились и корабли ВМС, но ДОП пропал. Plusieurs radars sud-coréens ont détecté un gros objet volant s’approchant rapidement de la péninsule. Plusieurs unités d’avions de l’armée de l’air, y compris les derniers F-16, ont été soulevées pour intercepter le DOP. Mais au bout de 15 minutes, à l’approche du port de Kunsan, l’objet a disparu des écrans radar. Connecté aux navires de recherche et de la marine, mais l’OVNI était parti.
103 1992 Mer d’Okhotsk Свидетельствует полковник М. Ковальков из штаба объединения ПВО Дальнего Востока. Военные летчики наблюдали в районе Николаевска-на-Амуре светящийся шар в 50 километрах впереди по. В центре его вспыхнуло гантелеобразное тело: две мерцающие точки, соединенные яркой перемычкой. Вдруг из шара на высоте 11 600 метров ударили в разные стороны одновременно девять лучей разноготь лучей. Бортовой локатор, а также локаторы на трассе объекта не фиксировали. Связь работала без помех. Более часа ДОП демонстрировал «фигуры высшего пилотажа» с мгновенной остановкой и зависанием. При подлете к городу повернул вправо и ушел в глубь материка. Le colonel M. Kovalkov du siège de l’Association de défense aérienne de l’Extrême-Orient témoigne. Des pilotes militaires nous avons observé dans la région de Nikolaevsk-sur-Amour une boule rougeoyante à 50 kilomètres plus loin sur le parcours. Au centre de celui-ci, un corps en forme d’haltère clignotait: deux points chatoyants reliés par un pull lumineux. Soudain, à partir d’une balle à 11 600 mètres d’altitude, neuf rayons de couleurs différentes et de longueurs différentes ont frappé simultanément dans des directions différentes. Le localisateur embarqué, ainsi que les localisateurs sur l’itinéraire de l’objet, n’ont pas été corrigés. La connexion a fonctionné sans interférence. Plus d’une heure, le DOP a fait la démonstration de «voltige» avec arrêt et vol stationnaire instantanés. En approchant de la ville, il se tourna vers la droite et s’enfonça profondément dans le continent.
104 1992 Mer du Nord Ecosse В службу береговой охраны поступило много сообщений о наблюдении целой «флотилии» ДОП. Они прилетели с севера и при подходе к берегам Шотландии были окружены почетным эскортом были окружены почетным эскортом бзтвевевер. Le service de la Garde côtière a reçu de nombreux rapports d’observations d’une “flottille” entière d’OVNI. Ils venaient du nord et étaient entourés d’une escorte honoraire d’objets scintillants alors qu’ils approchaient de la côte écossaise.
105 1992 Océan Pacifique Chili Инфракрасные камеры геостационарного спутника США и Чили «GOES-9» зафиксировали пролет гигантского на вид искусственного тела, диаметром около 400 километров над побережьем Чили. Les caméras infrarouges du satellite géostationnaire des États-Unis et du Chili “GOES-9” ont enregistré le vol d’un corps artificiel d’aspect géant, d’un diamètre d’environ 400 kilomètres au-dessus de la côte du Chili.
106 1993 Golfe de Finlande Военные моряки из Кронштадта сообщили о наблюдении службой постов береговой охраны синхронного пролета двух светящихся объектов со скоростью больше одного маха на высоте 7 километров. Над Кронштадтом они резко повернули на Санкт-Петербург. Двигались бесшумно, на радарах не фиксировались. Общее время наблюдения 10 минут. Des marins militaires de Cronstadt ont rapporté l’observation par le service des postes des garde-côtes d’un vol synchrone de deux objets lumineux à une vitesse de plus de 1 m à une altitude de 7 kilomètres. De Cronstadt, ils se tournèrent brusquement vers Saint-Pétersbourg. Ils se déplaçaient en silence, ils n’étaient pas enregistrés sur le radar. La durée totale d’observation est de 10 minutes.
107 1993 océan Pacifique Тот же спутник «GOES-9» зафиксировал ДОП гигантских размеров, диаметром около 350 километров на скорек скометров на километров на километров на скоретерек пеметрек на километров. Le satellite “GOES-9” a enregistré un OVNI géant, d’un diamètre d’environ 350 kilomètres et d’une vitesse de déplacement de 10 000 km / h
108 1996 Caraïbes Геостационарный спутник «GOES-8», установленный над Карибами, зафиксировал ДОПП, диаметром болевевем. Le satellite géostationnaire “GOES-8”, installé au-dessus des Caraïbes, a enregistré une zone d’un diamètre de plus de 300 kilomètres.
109 1997 mer barent В небе поселка Видяево (база приписки ПЛАРК «Курск») в девятом часу вечера появились приписки ПАРК «Курск») в девятом часу вечера появились приписки ПАРК «Курск»). Человек пятьдесят наблюдали, как два дисковидных ДОП бесшумно зависли над базой на высоте океволо. Они исчезли через 15 минут, будто растворились. Спустя час- полтора снова появились один, затем другой объект. Через полчаса они также поочередно исчезли. Dans le ciel du village de Vidyaevo (port d’attache du Koursk PLARK) à neuf heures du soir, deux points lumineux sont apparus dans le ciel clair et sans nuages. Cinquante personnes ont regardé deux OVNI en forme de disque planer silencieusement au-dessus de la base à une altitude d’environ 500 mètres. Ils ont disparu au bout de 15 minutes, comme s’ils s’étaient dissous. Une heure plus tard, une fois et demie réapparut, puis un autre objet. Au bout d’une demi-heure, ils ont également disparu à leur tour.
110 1998 Mer du Japon Военнослужащий в / части 44 939 рассказал о групповом пролете четырех ДОП круглой формы в Приморье (Ольгинский район) в четыре утра, над заливом Владимира. Общее время наблюдения 11 минут Le militaire dans / partie 44 939 a parlé d’un vol de groupe de quatre avions de forme ronde à Primorye (district d’Olginsky) à quatre heures du matin, au-dessus du golfe de Vladimir. La durée totale d’observation est de 11 minutes.
111 1998 la mer du Nord РЛС в Великобритании неоднократно обнаруживали ДОП треугольной формы, длиной более 100 метров. Однажды объект летел к Дании со скоростью 27 000 км / час. Два истребителя датских ВВС вылетели на перехват, но ДОП увеличил скорость до 38 000 км / час (10,5 ктототототелекототилекотитотилил скорость до 38 000 км / час) Des radars au Royaume-Uni ont détecté à plusieurs reprises un objet de forme triangulaire de plus de 100 mètres de long. Une fois, l’objet s’est envolé pour le Danemark à une vitesse de 27 000 km / h. Deux chasseurs de l’armée de l’air danoise ont volé pour intercepter, mais l’OVNI a augmenté sa vitesse à 38 000 km / h (10,5 km / s) et a volé vers l’Atlantique.
112 1999 mer barent Пограничник Зеленин и начальник заставы Шингиреев наблюдали в бинокль большой шар желтоватотивем ветототеретотеретототеретотеретототеретотеретотитототототеретотерятототерятототитототототототототототототототототототототототототототототототототототототототототототототототеря От него исходил темный столб до земли, упиравшийся в сопку. Оттуда слышно было пощелкивание. Все исчезло в 12 часов ночи. Такое происходило и раньше. Le garde-frontière Zelenin et le chef de l’avant-poste Shingireev ont observé à travers des jumelles une grosse boule de couleur jaunâtre de luminosité variable à cinq kilomètres de l’avant-poste. De là est venu un pilier sombre au sol, appuyé contre la colline. Il y eut un cliquetis. Tout a disparu à 12 heures du matin. Cela s’est déjà produit.
113 1999 Mer du Nord Danemark В Дании опять засекли гигантский ДОП над морем, в сотне километров от побережья. Его наблюдали и с чартерного самолета, который на 10 секунд был озарен ярким светом. Летчики трех других самолетов видели громадный объект, «размером с боевой корабль», красного ярвого. Он же был запеленгован и радаром, находившимся в 140 километрах. Газета «Дейли экспресс» сообщила, что объект на несколько секунд завис, а затем взмыл вертиквервикарвикарвикарвикарвикарвикарвикарвикарвикарвикарвикарвикарвикровкарвикрвикровикрвикрвикрвервенностравкарвикавровкровкрвикрвикрвикрвикавнавкровравикарвикарвинавикровикравинавинавинавина кровикаровинавир Au Danemark, à nouveau repéré un OVNI géant au-dessus de la mer, à une centaine de kilomètres de la côte. Il a été observé avec un avion charter éclairé par une lumière vive pendant 10 secondes. Les pilotes des trois autres avions ont vu un objet énorme, “de la taille d’un navire de guerre”, d’une couleur rouge vif. Il a également été suivi par un radar situé à 140 kilomètres. Le journal Daily Express a rapporté que l’objet a plané pendant quelques secondes, puis a plané verticalement vers le haut, développant instantanément une vitesse pouvant atteindre 1 600 km / h.
114 2000 mer Caspienne В 01.45 по московскому времени наряды двух застав Дербентского пограничного отряда зафиксировали ДОскосировали. Он летел на высоте всего 100 метров (в «мертвой зоне» РЛС) в сторону моря в формации трех огней, раней. Через две минуты объект исчез из поля зрения. Об этом было сообщение по телевидению в «Новостях» в 14. 53. À 1 h 45, heure de Moscou, les détachements de deux avant-postes du détachement frontalier de Derbent ont été enregistrés DOP sur le granit russo-azerbaïdjanais. Il a volé à une altitude de seulement 100 mètres (dans la «zone morte» du radar) vers la mer dans une formation de trois lumières séparées de deux mètres. Deux minutes plus tard, l’objet a disparu du champ de vision. Cela a été rapporté à la télévision dans le “News” à 14 h. 53.
115 2000 Mer du Japon Родители собственного корреспондента «Комсомольской правды» во Владивостоке рассказали о наблюдении ДОП на острове Русский: «Три светящиеся точки перемещались по небу в синхронном полете. От первой, самой крупной, пошло полукругом красноватое свечение, сзади следовал шлейф. Летели высоко и бесшумно. Наблюдали их в течение нескольких минут ». Эту формацию наблюдали многие жители Приморья – от Владивостока до северных районов. Показания очевидцев совпали в деталях. Гигантский объект рассеивал в вышине что-то типа муки. Их наблюдали и части ПВО. Les parents de leur propre correspondant de Komsomolskaya Pravda à Vladivostok ont ​​raconté à propos de l’observation de la DOP sur l’île russe: “Trois points lumineux se sont déplacés à travers le ciel en vol synchrone. Du premier, le plus grand, il y avait une lueur rougeâtre dans un demi-cercle, suivi d’un panache derrière. Ils ont volé haut et silencieusement. Nous les avons observés pendant quelques minutes. ” Cette formation a été observée par de nombreux résidents Primorye – de Vladivostok aux régions du nord. Les récits des témoins oculaires correspondaient en détail. L’objet géant dispersait quelque chose comme de la farine dans l’air. Ils ont également été observés par les unités de défense aérienne.
116 2002 océan Atlantique В 18.45 около базы ВМС «Океания» (США, Вирджиния) двое людей наблюдали дисковидной формы ДОбидной ормы ДОбинивимивина нагивиривина намивина намивина нагивигивиривигивигивигивигивигивигивигивигия ДОП передвигался медленно и, казалось, пылал. A 18h45 près de la base navale “Oceania” (USA, Virginie), deux personnes ont observé une forme discoïde. avec des lumières clignotantes (blanc en haut et bleu en bas). L’OVNI s’est déplacé lentement et a semblé briller.
117 2002 océan Atlantique О нарушителе границ свидетельствовали пилоты военных и гражданских самолетов, пролетавших в районе Британских островов – Теркс de Кайкос. Они докладывали о замеченном высоко в небе инверсионном следе. Радарами предполагаемый объект не фиксировался. Поднятые на перехват четыре истребителя NORAD (Аэрокосмической обороны Североамериканского континента) также не увидели источника инверсионного следа. Des pilotes d’avions militaires et civils volant dans la région ont témoigné au sujet de l’intrusion des îles britanniques – îles Turques et Caïques. Ils ont rapporté avoir vu une traînée d’inversion haut dans le ciel. L’objet proposé n’a pas été détecté par les radars. Quatre chasseurs du NORAD soulevés pour intercepter (Défense aérospatiale du continent nord-américain) n’ont pas non plus vu la source de la piste d’inversion.
118 2004 océan Atlantique Британская «Индепендент» сообщила о рассекречивании тысяч секретных документов, скопившихся в специальном подразделении SF-4, изучающем сообщения о ДТП. Только за указанный период, согласнопубликованному отчету Министерства обороны Великобритании, зарегистрировано 88 случаев наблюдения ДОП с признаками неземных летательных аппаратов (13 случаев – это 15% от 88 случаев, доля «гидроаспекта» в ксенологии). Le British Independent a rendu compte de la déclassification de milliers de documents secrets accumulés dans une unité spéciale SF-4, étudiant les rapports d’accidents. Seulement pour la période spécifiée, selon le rapport publié du ministère de la Défense de Grande-Bretagne, 88 cas de surveillance ont été enregistrés. avec des signes d’aéronefs surnaturels (13 cas – c’est 15% des 88 cas, la part de «hydroaspect» dans la xénologie).
119 2005 Mer Noire 13 случаев. Британская В 22.40 над военно-морской базой на юте Крыма появились четыре огня в треугольной фотивитевитевитевитавитевитавитавитавитавитавитевитавитевитавитевитевитевитавитевититевитевитевититевитевитевитевитево Есть видео. Об этом рассказал один из свидетелей, военнослужащий Р. Шилин. À 22 h 40 au-dessus de la base navale de Crimée, quatre incendies sont apparus en formation triangulaire, volant pendant une heure. Il y a une vidéo. Cela a été raconté par l’un des témoins, un soldat R. Shilin.
120 2005 Mer du Japon Жители прибрежных районов Приморья наблюдали группу ДОП, выстроившихся в форме ковша созвездия Большой Медведицы, начиная с 21,10 – на Емаре (оно висело над бухтой Три Поросенка) до 01,30 ночи в Находке. Размеры огоньков были оценены на глаз в 200 метров. Их наблюдали пограничники с заставы Преображения, засекли радары в бухте Киевской с заставы Преображения, засекли радары в бухте Киевской с заставы Преображения. Такой же яркий ковшик парил над Владивостоком в десятом часу вечера, одновременно с наблюдаемой группой ДОП в Лазоревском районе, в 400 километрах. Их наблюдали во всех районах приморской столицы. Увиденное было снято Е. Козловским на цифровой фотоаппарат, а телевизионщиками – на камеру (видео показывали по местновему). ПВОшники, обеспокоенные зависанием группы ДОП над центром Владивостока, потом еще часа двите летотот. Les habitants des zones côtières de Primorye ont observé un groupe d’étoiles alignées sous la forme d’un seau de la constellation de la Grande Ourse, à partir de 21h10 – sur Emara (elle pendait au-dessus de la baie des Trois Cochons) jusqu’à 01h30 du soir à Nakhodka. La taille des lumières a été estimée à l’oeil nu à 200 mètres. Ils ont été observés par les gardes-frontières de l’avant-poste de la Transfiguration, ont détecté des radars dans la baie de Kiev et des radars côtiers au-dessus du cap Nazimova (directement au-dessus d’eux). Le même seau lumineux planait au-dessus de Vladivostok à la dixième heure de la soirée, en même temps que le groupe de DOP observé dans le district de Lazorevsky, à 400 kilomètres de là. Ils ont été observés dans tous les quartiers de la capitale balnéaire. Ce que j’ai vu a été filmé par E. Kozlovsky sur une caméra numérique, et l’équipe de télévision – sur la caméra (la vidéo a été diffusée à la télévision locale). pvoshniki,
121 2006 Mer Noire В 18,05 бизнесмен с товарищем наблюдали в течение полуминуты две группы ДОП, по 10 объектов в каждой, бесшумно летевших в северо-западном направлении строем «клин». Отдельные объекты производили перестроения или перемещались относительно соседних летательны аравны. Погода была безоблачная, видимость отличная. Наблюдение велось и военными. À 18 h 05, l’homme d’affaires et un ami ont observé pendant une demi-minute deux groupes de DOP, 10 objets chacun, volant silencieusement dans une direction nord-ouest dans une formation «en coin». Des objets individuels ont apporté des modifications ou se sont déplacés par rapport aux avions voisins. Le temps était sans nuages, la visibilité était excellente. La surveillance a également été menée par les militaires.
122 2006 Mer Noire В 05,25 вахтенный дежурный на одном из кораблей ВМФ, стоявшем у пирса в Троицкой бухте, наблюдал более четырех минут бесшумный медленный пролет огромного цилиндрического объекта в северном направлении. Он летел под углом 40 45 градусов, сверкая яркими беспорядочными вспышками в носовой части красными вспышками в носовой састи краснозов-касти краснозкевой састи краснезов-касти красназов Линейные размеры ДОП на глаз (оптических приборов под рукой не оказалось) составляли 200 -300 метров. Вдруг он остановился, принял стойку «кобра», с наклоном корпуса назад. Повисев с полминуты, аппарат вернулся в прежнее положение и улетел.

Pin It on Pinterest

Share This