Le mémo «Guy Hottel» et les soucoupes volantes écrasées du Nouveau-Mexique, 22 mars 1950

 

“Le dossier en question est une note datée du 22 mars 1950—63 ans la semaine dernière. Il a été rédigé par Guy Hottel, alors chef de notre bureau extérieur à Washington, DC (voir l’encadré ci-dessous pour une brève biographie). Comme tous les mémos au siège du FBI à l’époque, il était adressé au directeur J. Edgar Hoover et enregistré et indexé dans les archives du FBI.”

 

 

John Greenwald ressort un cold case des années 50, toutefois il semblerait que ce ne soit toujours pas le smoking gun attendu….ca reste néanmoins très intéressant pour notre culture ufologique !

 

 

lien vers l’article

https://www.theblackvault.com/documentarchive/the-guy-hottel-memo-and-the-crashed-flying-saucers-of-new-mexico-march-22-1950/?fbclid=IwAR1OhHjsnzJtoHwaOkxlenp9Q3-Q3NFVkAMyDIed1FN6uLy_OxQHKEIimxQ

 


 

ci-dessous une proposition de traduction

 

Contexte

Le mémorandum suivant a été publié pour la première fois par le FBI dans les années 1970, mais n’a gagné en notoriété que bien plus tard.

Il a été rédigé par un agent spécial du FBI du nom de Guy Hottel, qui a adressé la note au directeur du FBI, J. Edgar Hoover. À l’intérieur, Hottel décrit des informations d’un enquêteur de l’armée de l’air, dans lesquelles trois «soucoupes volantes» avaient été retrouvées au Nouveau-Mexique. De plus, chaque soucoupe était occupée par trois corps de forme humaine mais de seulement trois pieds de haut, habillés d’un tissu métallique.

Selon l’informateur (à ce jour, leur identité reste inconnue), les soucoupes ont été retrouvées au Nouveau-Mexique en raison du fait que le gouvernement avait «une installation radar de très haute puissance dans la région».

Le FBI n’a jamais donné suite, selon eux, et selon leurs propres mots, ils qualifient le mémorandum de «mystère».

Voir ci-dessous pour le document et pour des informations supplémentaires publiées par le FBI.

 

 

Archive de documents

 

 

Information additionnelle

Ce qui suit a été publié par le FBI en mars 2013 pour expliquer le mémorandum. Bien qu’ils donnent quelques faits supplémentaires, ils appellent cela un «mystère» sans explication viable.

—-

C’est le fichier le plus populaire dans le coffre-fort du FBI – notre salle de lecture électronique de haute technologie contenant divers documents du Bureau publiés en vertu de la Loi sur la liberté de l’information. Au cours des deux dernières années, ce dossier a été consulté près d’un million de fois. Pourtant, ce n’est qu’une seule page, relayant un rapport non confirmé que le FBI n’a même jamais donné suite.

Le dossier en question est une note datée du 22 mars 1950—63 ans la semaine dernière. Il a été rédigé par Guy Hottel, alors chef de notre bureau extérieur à Washington, DC (voir l’encadré ci-dessous pour une brève biographie). Comme tous les mémos au siège du FBI à l’époque, il était adressé au directeur J. Edgar Hoover et enregistré et indexé dans les archives du FBI.

Le sujet de la note était tout sauf ordinaire. Il racontait une histoire racontée à l’un de nos agents par un tiers qui a déclaré qu’un enquêteur de l’armée de l’air avait rapporté que trois «soucoupes volantes» avaient été récupérées au Nouveau-Mexique. Le mémo fournissait les détails suivants:

«Elles [les soucoupes] ont été décrites comme étant de forme circulaire avec des centres surélevés, d’environ 50 pieds de diamètre. Chacun était occupé par trois corps de forme humaine de seulement trois pieds de haut, habillés d’un tissu métallique d’une texture très fine. Chaque corps a été bandé d’une manière similaire aux combinaisons occultantes utilisées par les pilotes de vitesse et les pilotes d’essai.

Après avoir relayé l’affirmation d’un informateur selon laquelle les soucoupes avaient été trouvées parce que le «radar de haute puissance» du gouvernement dans la région avait interféré avec «le mécanisme de contrôle des soucoupes», la note se termine simplement en disant que «[aucune] autre évaluation n’a été effectuée. tenté »concernant l’affaire par l’agent du FBI.

Cela aurait pu être la fin de cette histoire particulière, juste une autre impasse informationnelle dans les fichiers du FBI. Mais lorsque nous avons lancé le coffre-fort en avril 2011, certains médias ont remarqué le mémo Hottel et ont rapporté à tort que le FBI avait publié la preuve d’un crash d’OVNI à Roswell, Nouveau-Mexique et de la récupération d’épaves et de cadavres extraterrestres. Les histoires qui en résultent sont devenues virales et le trafic vers le nouveau coffre-fort a grimpé en flèche.

Alors, quelle est la vraie histoire? Quelques faits à garder à l’esprit:

Premièrement, le mémo Hottel n’est pas nouveau. Il a été rendu public pour la première fois à la fin des années 1970 et avait été affiché sur le site Web du FBI pendant plusieurs années avant le lancement de l’Abri.

Deuxièmement, le mémo Hottel est daté de près de trois ans après les tristement célèbres événements de Roswell en juillet 1947. Il n’y a aucune raison de croire que les deux sont liés. Le dossier du FBI sur Roswell (une autre page populaire) est posté  ailleurs sur le coffre-fort .

Troisièmement, comme noté dans une  histoire précédente , le FBI n’a été impliqué qu’occasionnellement dans des enquêtes sur les rapports d’OVNIS et d’extraterrestres. Pendant quelques années après l’incident de Roswell, le directeur Hoover a ordonné à ses agents – à la demande de l’armée de l’air – de vérifier toute observation d’OVNI. Cette pratique a pris fin en juillet 1950, quatre mois après la note de Hottel, suggérant que notre bureau de terrain de Washington n’avait pas suffisamment réfléchi à cette histoire de soucoupe volante pour l’examiner.

Enfin, le mémo Hottel ne prouve pas l’existence d’ovnis; c’est simplement une affirmation de deuxième ou de troisième main sur laquelle nous n’avons jamais enquêté. Certaines personnes croient que la note répète un canular qui circulait à l’époque, mais les fichiers du Bureau ne contiennent aucune information pour vérifier cette théorie.

Désolé, pas de pistolet fumant sur les OVNIS. Le mystère demeure …

 

Biographie du FBI de Guy Hottel

Guy L. Hottel est né vers 1902. Il était diplômé de l’Université George Washington à Washington, DC, où il était un joueur de football vedette. Il a ensuite été intronisé au Temple de la renommée sportive de l’université. Il entra au FBI en tant qu’agent spécial en 1934. En décembre 1936, il fut nommé chef par intérim du bureau extérieur du FBI à Washington; il a été nommé agent spécial responsable en mai suivant et a servi jusqu’en mars 1941. Hottel a été renommé agent spécial responsable en février 1943 et a servi jusqu’en 1951, date à laquelle il a pris un poste dans la division d’identification. Il a pris sa retraite en 1955. Hottel s’est marié trois fois et a eu deux fils. Après sa carrière au FBI, Hottel a été secrétaire exécutif de la Horseman’s Benevolent Association. Il est décédé en juin 1990.