“Je me demande simplement si c’est réel”, a déclaré Trump à propos des vidéos. “C’est une sacrée vidéo.”

Donald Trump


Alors, il s’agit quand même de rétablir le contexte, Donald Trump a donné une ITW d’une demi-heure à Reuters, et les vidéos n’ont été abordées qu’en toute fin d’entretien, largement dominée par les relations sino-américaines. Je cite Reuters :

À la fin de l’interview d’une demi-heure, Trump a fait des remarques enjouées à propos d’une vidéo de la Marine nouvellement publiée montrant prétendument un objet volant non identifié.

“Je me demande simplement si c’est réel”, a-t-il déclaré. “C’est une sacrée vidéo.”

Sa réaction semble indiquer qu’il “découvre” le dossier, bien qu’il ait déjà été officiellement briéfé. Mais il ne semble pas plus concerné que ça. Vraiment étonnant, ce Président…

Merci à Nico Augusto de nous avoir signalé cet article !

Lien vers l’article :

https://edition.cnn.com/2020/04/30/politics/donald-trump-ufo-videos-response/index.html


Proposition de traduction :

Donald Trump, a appelé mercredi des images du Pentagone montrant “des phénomènes aériens non identifiés” une “vidéo d’enfer” et a dit à Reuters qu’il se demandait “si c’est réel”.

Plus tôt cette semaine, le Pentagone a officiellement publié trois vidéos montrant ce qui semble être des objets volants non identifiés se déplaçant rapidement lorsqu’ils sont enregistrés par des caméras infrarouges. Deux des vidéos contiennent des membres du service réagissant avec admiration à la vitesse à laquelle les objets se déplacent. Une voix spécule que ce pourrait être un drone.
“Je me demande simplement si c’est réel”, a déclaré Trump à propos des vidéos. “C’est une sacrée vidéo.”
La Marine avait reconnu la véracité des vidéos – qui avaient été précédemment publiées par une entreprise privée – en septembre. Ils les ont officiellement libérés cette semaine “afin de dissiper toute idée fausse du public sur la réalité ou non des images qui ont circulé, ou s’il y a plus de vidéos”, selon la porte-parole du Pentagone Sue Gough.
En 2017, l’un des pilotes qui a vu l’un des objets non identifiés en 2004 a déclaré à CNN qu’il s’était déplacé d’une manière qu’il ne pouvait expliquer.
“Alors que je m’en approchais … il s’est rapidement accéléré vers le sud et a disparu en moins de deux secondes”, a expliqué le pilote à la retraite de l’US Navy, David Fravor.
Trump, qui a souvent répandu les théories du complot, est sceptique vis-à-vis des ovnis. Dans une interview accordée à ABC News l’année dernière, le président a déclaré qu’il avait eu une réunion sur le sujet, mais qu’il est sceptique quant aux objets en mouvement rapide qui sont quelque chose d’extraterrestre.
“J’ai eu une très brève réunion à ce sujet”, a-t-il déclaré lors de l’entretien. “Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement.”
Le gouvernement étudie tranquillement la possibilité d’OVNIS depuis des décennies, le Pentagone ayant précédemment étudié les enregistrements de rencontres aériennes avec des objets inconnus dans le cadre d’un programme classifié depuis fermé qui a été lancé à la demande de l’ancien sénateur Harry Reid du Nevada. Le programme a été lancé en 2007 et s’est terminé en 2012, selon le Pentagone, car ils ont estimé qu’il y avait des priorités plus élevées qui nécessitaient un financement.